Les ventes de téléviseurs ont enregistré une croissance de 5% en 2014

Il s’est vendu près de 438 000 unités pour un chiffre d’affaires de 1,82 milliard de DH. Les téléviseurs LCD dominent le marché avec 94% des ventes. L’année 2015 démarre timidement en attendant les nouveaux lancements.

Le marché des téléviseurs est loin de faire grise mine. Depuis 2008, il se porte même très bien puisqu’il ne fait qu’aligner les performances. Les dernières en date sont celles de 2014. D’après les chiffres communiqués par Euromonitor International, cabinet international spécialisé dans les analyses de marché, 437900 unités se sont vendues au Maroc l’année dernière, contre 417 600 téléviseurs en 2013 (+4,9%). En 2008, il s’en vendait déjà 234600 unités, puis 339100 en 2010 et 401 600 en 2012. Autant dire que le secteur, régulièrement dopé par l’arrivée de nouvelles technologies, est très dynamique. Seule ombre au tableau, la banalisation de ces nouvelles technologies a tendance à faire baisser les prix, et donc le chiffre d’affaires global, et ce, en attendant l’introduction sur le marché de nouveaux produits haut de gamme dépassant parfois les 200 000 DH. En 2014, le chiffre d’affaires réalisé par les ventes de télévisions a en effet atteint 1,82 milliard de DH, contre 1,84 milliard l’année précédente. Néanmoins, la baisse est très minime (-1%) et reste structurelle : entre 2011 et 2012, une baisse du chiffre d’affaires de 1,6% avait également été constatée sans impacter la progression des ventes.

En 2016, il n’y aura plus de Plasma sur le marché local

Côté technologie, il n’y a aucun doute : la catégorie LCD (cristaux liquides à néons ou LED), qui inclut également les écrans cathodiques, domine le marché marocain avec, dans le top3, Samsung, LG et Sony. A noter qu’en 2014, les écrans cathodiques n’ont pesé que 599 MDH du chiffre d’affaires global du LCD qui s’est élevé à 1,624 milliard de DH. Avec 412 800 unités écoulées en 2014 au Maroc, le LCD représente 94% des ventes. Il en était de même en 2008 (93%). Néanmoins, la technologie Plasma, dominée dans le pays par les marques Samsung, Panasonic et LG, a davantage progressé l’année dernière. Ainsi, les ventes d’écrans Plasma, avec 25 200 unités vendues, ont évolué de 11% entre 2014 et 2013, contre +4,53% pour les écrans LCD. De même, alors que le chiffre d’affaires enregistré par les ventes d’écrans LCD a baissé de près de 2%, passant de 1,657 à 1,624 milliard de DH, celui des ventes d’écrans Plasma a progressé de 7%. Il devrait toutefois en être tout autrement en 2016 puisque le dernier fabricant de dalles Plasma, LG, a décidé d’en arrêter la production en 2014. Depuis 2009, les fabricants ont en effet, un par un, décidé d’abandonner cette technologie pour ne se consacrer qu’au LCD. Le stock restant sur le marché devrait s’écouler d’ici début 2016.
Néanmoins, depuis le début de l’année courante, les professionnels notent un ralentissement des ventes. «Les clients attendent les nouveautés qui sortiront dans les prochains mois. Le marché s’oriente également davantage vers des sous-marques chinoises de bas de gamme», nous explique Fouad Faouzi, chef de produit chez Electronia, distributeur exclusif au Maroc des marques Sony, Sharp et Pioneer.

Les télévisions Androïd s’apprêtent à débarquer

Même si le Maroc n’est pas resté à l’écart des toutes dernières technologies, celles-ci n’ont pas forcément réussi à décoller dans le pays, à l’exception des écrans ultra haute définition (UHD 8M de pixels). Il en est ainsi des écrans incurvés qui, même à l’échelle mondiale, n’ont pas séduit, leur intérêt n’ayant pas encore été démontré. Les écrans 3D n’ont pas davantage bouleversé le marché marocain, les consommateurs se rendant vite compte du peu d’intérêt qu’ils présentent. Reste que les écrans connectés, telle que la Smart TV chez Samsung, ont beaucoup séduit les Marocains même si ces derniers n’utilisent pas l’ensemble de leurs fonctionnalités. «Dans les prochains mois, voire dès le mois prochain pour certains constructeurs, la révolution viendra d’écrans équipés du système Androïd», nous annonce M. Faouzi.

Si l’écran 32 pouces occupe généralement la première place des ventes, représentant jusqu’à 70% du chiffre d’affaires selon les marques, quelques Marocains se sont tout de même laissés tenter par un 90’’ (139 000 DH) et pourront bientôt succomber à un Sony 4K Full HD 85’’ à 275 000 DH.
Pour s’équiper, les clients privilégient le réseau traditionnel, et notamment les grandes surfaces spécialisées dans l’électronique (86,3% des ventes en 2013), aux grandes et moyennes surfaces (5,50%) ou à Internet (2%).