Les travaux de la station de Mazagan démarrent enfin

Les deux sociétés en charge du projet ont été créées.
Le groupement créé par Kerzner a été rejoint par l’émirati «Istismar».

Les travaux d’aménagement de la station Mazagan-El Haouzia (entre Azemmour et El-Jadida) vont enfin démarrer. Prévue dans le cadre du Plan Azur, cette station qui s’étale sur 500 ha a connu un léger retard dans sa réalisation depuis son adjudication, en juillet 2004, à  un groupement formé par le sud-africain Kerzner International, un aménageur développeur de renom, et des institutionnels marocains (SOMED, CDG, MCMA-MAMDA). Entre autres raisons, ce retard a été mis à  profit pour élargir le tour de table à  l’émirati istismar à  travers sa filiale Nakheel Hotels & Resorts. Ce nouvel actionnaire renforce incontestablement le groupement quand on sait qu’il a été le maà®tre d’Å“uvre de la célèbre à®le artificielle en forme de palmier de Dubaà¯. De plus, il apportera un plus pour ce qui est de la commercialisation de la station dans les pays du Golfe.

Selon les dernières informations fournies par le ministère du tourisme, la station sera réalisée en trois phases et le chantier totalement achevé en 2014. L’ouverture du premier hôtel d’un millier de lits est prévue pour la fin 2008. Un golf de 18 trous et un centre de congrès et d’animation suivront en 2009.

Deux sociétés de droit marocain créées pour le pilotage du projet
Actuellement sur le terrain, on en est aux travaux d’aménagement hors site après l’octroi de l’autorisation de lotir et de construire par les autorités compétentes en novembre 2006 pour une partie de la première tranche. Les travaux routiers sont, nous dit-on, en cours de réalisation. L’adduction en eau potable et le raccordement au réseau d’électricité seront opérationnels dans les semaines qui viennent.
S’agissant du volet institutionnel, il a été procédé à  la création de deux sociétés de droit marocain, Samaz et Resorts Co, qui seront les maà®tres d’ouvrage de ce projet.

La première s’occupera entièrement du projet durant toute sa durée de réalisation jusqu’à  la mise en service de l’intégralité de la station balnéaire. La seconde, pour sa part, sera en charge uniquement du développement et de la gestion de la première phase du projet.

Zoom
3 700 lits d’ici 2014

Faisant partie des 6 stations balnéaires du Plan Azur, celle de Mazagan vise à  repositionner El Jadida comme une grande destination touristique. Elle est considérée par ses initiateurs comme une station de nouvelle génération avec la création de 7 556 lits dont 3 700 lits hôteliers. L’investissement global sera de l’ordre de 6,3 milliards de DH dont 3,5 milliards supportés entièrement par le groupement pour la seule première phase.