Les transporteurs routiers dénoncent la «hausse unilatérale» des tarifs maritimes

Les hausses vont de 25% à  200%
Une lettre de protestation a été adressée au premier ministre.

Les responsables des sociétés de transport international de voyageurs sont furieux. Raison de leur colère : l’augmentation pour la deuxième année consécutive des prix de la traversée du détroit décidée par les compagnies maritimes opérant sur ces lignes. Une hausse que les compagnies expliquent essentiellement par l’envolée du prix du pétrole tout au long de cette année. Mais les sociétés de transport par autocar, qui subissent aussi de plein fouet l’augmentation du prix du carburant à  la pompe, accusent les compagnies maritimes de profiter de leur position de monopole pour procéder à  ce qu’ils appellent «une augmentation unilatérale et brutale» des tarifs de la traversée.

Dans une lettre adressée au premier ministre Driss Jettou, le 29 juin, l’Association marocaine des transporteurs internationaux de voyageurs, regroupant huit des plus importantes sociétés de transport, n’écarte pas la possibilité d’organiser des mouvements de protestation qui risquent de «compromettre la campagne de retour des MRE pour cette année». Et si cela n’a pas été fait avant, explique l’un de ses adhérents, c’est parce que les transporteurs mesurent les conséquences de telles perturbations sur le confort des MRE et sont conscients du risque que certains d’entre eux ne décident de passer leurs vacances dans d’autres pays. Ce qui aurait des conséquences non souhaitables sur les arrivées touristiques, puisque les MRE y sont comptabilisés.

Le tarif pour un adulte est passé de 99 DH en 2005 à  208 DH aujourd’hui
Les responsables des différentes compagnies maritimes, contactés par nos soins, n’ont pas voulu trop s’étaler sur le sujet et imputent leur décision à  la hausse du prix du carburant et à  la multiplication du nombre de rotations journalières qui grève aussi leur rentabilité.
Pour apprécier l’ampleur du choc, il faut comparer les tarifs actuels à  ceux pratiqués il y a un an. Aujourd’hui, et après la nouvelle hausse annoncée en juin par les compagnies maritimes, les tarifs sont de 208 DH aussi bien pour l’adulte que pour l’enfant, 45 DH pour le chauffeur et 3 564 DH pour le véhicule, en l’occurrence l’autocar. Au premier semestre 2005, la traversée Tanger-Algésiras revenait à  99 DH pour un adulte, 68 DH pour un enfant, 36 DH pour le chauffeur et 2 035 DH pour le véhicule. En juin 2005, une première hausse avait été opérée. Un tarif unique fut alors instauré, à  savoir 148 DH pour l’adulte et pour l’enfant avec maintien du tarif de 36 DH pour le chauffeur. Quant au tarif véhicule, il était passé à  2 640 DH.

En définitive, et en l’espace d’un an, font remarquer les transporteurs de voyageurs, les hausses se passent de tout commentaire : 110% pour l’adulte, 200% pour l’enfant, 25% pour le chauffeur et 75% pour l’autocar.