Les promos pour les logements se raréfient

Les OST qui proposaient l’essentiel des promotions ont pratiquement liquidé leurs stocks d’invendus.

Le privé arrive à écouler sans mal ses programmes immobiliers.

La saison estivale est propice aux offres promotionnelles concernant l’habitat. Cet été, contrairement aux années précédentes, les campagnes ciblant les MRE (Marocains résidents à l’étranger), en particulier, se font rares. A l’origine de cette situation, il y a d’abord le changement de stratégie des OST (organismes sous tutelle). Conformément à la nouvelle orientation axée sur le partenariat public-privé, ces organismes se sont retirés de la promotion immobilière (construction et vente de logements) pour se spécialiser dans l’aménagement et le lotissement de terrains avant cession aux promoteurs privés. Par ailleurs, les grandes campagnes promotionnelles antérieures, initiées par les OST, avaient pour but de liquider les logements invendus. Elles n’ont plus lieu d’être puisque le stock est pratiquement liquidé.

Seule la CGI continue à proposer des réductions
La rareté de l’offre du secteur public n’explique pas, à elle seule, l’absence de promotions. En effet, du côté du privé, ce ne sont pas les logements qui manquent et l’on peut même dire que l’offre est pléthorique. Mais les promoteurs privés spécialisés dans le social considèrent, d’une part, que les MRE achètent de moins en moins de logements sociaux, sans compter, souligne un promoteur casablancais, qu’ils ne représentent plus que 6 % de la clientèle globale. D’autre part, la demande de logements est actuellement en hausse et les programmes se commercialisent sans difficultés. En un mot, la structure du marché ne nécessite pas, en matière de promotion, d’efforts aussi intenses que par le passé. Les promoteurs préfèrent plutôt continuer à concocter des offres pour Ramadan pour remédier au creux habituellement constaté pendant cette période.
Cela dit, il faut noter que parmi les organismes publics ou assimilés, seule la CGI (compagnie générale immobilière), filiale de la CDG (Caisse de dépôt et de gestion), a préparé un programme promotionnel ciblant les MRE. Ce programme concerne les résidences Bab Al Baïda et Menara, à Casablanca, Oum Rabiî à El Jadida et les lotissements d’Errabiî à Berrechid et d’Al Wahda à Oujda.
Pour des logements de 46 à 119 m2, l’acquéreur peut bénéficier d’une réduction de 20% sur le prix de vente, et de facilités de paiement dont un crédit gratuit sur 36 mois, correspondant à 30 % de la valeur du bien immobilier. Selon Asmaâ Oualine, responsable de la communication à la CGI, la campagne de promotion vise plusieurs objectifs, entre autres les MRE, représentant 13 à 14 % de la clientèle de l’entreprise qui s’est d’ailleurs associée à l’opération Marhaba .