Les fonds de garantie en panne

De l’avis des intervenants, les fonds de garantie, Fogarim, pour les personnes à revenus irréguliers, et le Fogaloge dédié aux fonctionnaires, lancés en février 2004, ne décollent pas. Il est prévu la mise en place d’un comité de suivi. Le ministère de l’Habitat mènera des campagnes de sensibilisation pour faire connaître les produits. Il est prévu un assouplissement des conditions liées à ces produits (échéance du crédit, critères d’éligibilité…), et une réflexion sera menée quant à l’attestation de revenu délivrée par les caïds, ces derniers s’étant montrés réticents. Dans tous les cas, la politique d’incitation à l’accès au logement demeura inchangée en 2005. Peut-être en 2006 !