Les expatriés ne paient plus autant qu’avant

Le marché des salariés expatriés des entreprises multinationales est en perte de vitesse avec pour conséquence la baisse des loyers.

Le marché des salariés expatriés des entreprises multinationales est en perte de vitesse avec pour conséquence la baisse des loyers. Selon Valérie Guidon, gérante d’une agence spécialisée, les appartements haut de gamme qui se négociaient entre 18 000 et 20 000 DH/mois sont actuellement loués à 15000 DH. Le bail d’un meublé, qui était à 18 000 DH/mois, est actuellement négocié entre 12 000 et 13 000 DH. Le loyer des villas est, quant à lui, passé de 40 000-50 000 DH à 20 000-30 000 DH. A cela, deux raisons principales. La première est relative à la réduction des budgets des multinationales destinés à la location pour le compte de leurs salariés. La deuxième est que l’offre est plus importante parce que davantage de cadres moyens se sont intéressés à ce type de placements, explique William Simoncelli, directeur général de Carré Immobilier Maroc