Les banques marocaines parmi les plus actives et étendues dans le monde arabe

Les banques marocaines figurent en tête des banques arabes les plus actives et les plus étendues, a affirmé Jospeh Torbey, président du conseil d’administration de l’Union mondiale des banquiers arabes (UMBA).

Dans une déclaration à la MAP en marge de la 20è session du congrès bancaire arabe, organisée les 19 et 20 courant à Beyrouth, M. Torbey a souligné que l’UMBA a relevé chez le secteur bancaire marocain « une dynamique remarquable à l’expansion à l’étranger » pour devenir « plus développé et plus efficace ».

Le secteur bancaire marocain, représenté à ce congrès par le Directeur général du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), Abdelhadi Chaib Ainou, a connu récemment « une grande diversification de ses produite et une audace dans la pénétration de marchés prometteurs », a-t-il ajouté.

Le président de l’UMBA a relevé également que le secteur bancaire marocain n’attire pas uniquement les Marocains de l’intérieur, mais se distingue par son attractivité auprès des Marocains résidant à l’étranger, soulignant que la communauté marocaine, très importante, est « fière » des banques marocaine.

Les travaux du 20è congrès bancaire arabe, organisée par l’Union bancaire arabe (UBA) se sont ouverts, jeudi à Beyrouth, sous le thème « Une feuille de route pour l’inclusion financière 2015-2020 », avec la participation de ministres de finances, de gouverneurs de banques centrales et de présidents et directeurs de banques arabes.

Les participants à ce congrès débattent de plusieurs sujets se rapportant notamment à l’inclusion financière et son rôle dans le renforcement du développement économique, aux défis de la mise en œuvre de ce concept dans le monde arabe, au financement des petits projets et de microprojets, au contrôle des opérations de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme, et aux dangers découlant de l’afflux massif des migrants.