Les Assises en off

Une conférence de presse a été donnée jeudi 13 janvier pour annoncer, en grande pompe, le lancement de l’Observatoire du tourisme.

Et l’observatoire du tourisme fut !
Une conférence de presse a été donnée jeudi 13 janvier pour annoncer, en grande pompe, le lancement de l’Observatoire du tourisme. Il est destiné à être un outil d’expertise et est notamment chargé d’élaborer des études sur le secteur et de pourvoir les opérateurs en analyses chiffrées. Ses prestations seront, bien entendu, payantes.
Or, le point de presse avait été précédé, justement, de l’assemblée constitutive de cette entité public-privé. Les représentants de la Fédération des hôteliers, de celle des voyagistes et les présidents de CRT présents, n’ayant pas eu connaissance des statuts, ont refusé de les signer avant d’en faire une lecture approfondie. Rendez-vous a donc été pris dans un mois. Ceci n’a pas empêché le ministre du Tourisme et le président de la Fédération du tourisme de tenir la conférence de presse pour annoncer la création d’un Observatoire qui n’existe pas sur le plan juridique. Du rififi chez les Gnaouas
La station de Mogador prévue dans le Plan Azur et concédée à l’aménageur développeur Thomas & Pyron, accompagné du groupe Orco et du groupe Accor (Risma), prend du retard par rapport à son cahier des charges. Les travaux devaient être lancés en février prochain mais ils ont été reportés à juin 2005. De source proche du dossier, on apprend que les trois groupes qui forment le consortium ont parfois du mal à s’entendre sur la stratégie à adopter. Le plan de masse a d’ailleurs dû être refait plusieurs fois et, à ce jour, la version définitive n’est toujours pas prête. Ce retard aurait déplu en haut lieu et les responsables du projet ont essuyé quelques critiques. Atlas Hospitality, c’est moi !
Atlas Hospitality, pour rappel, est le nom qui avait été choisi pour l’entité qui allait naître de la fusion de Sogatour et de la Sotoram. Or, à ce jour, les évaluations des dites entités en vue du rapprochement ne sont toujours pas terminées. Devançant les évènements, Royal Air Maroc a donc rebaptisé Sotoram : Atlas Hospitality. Mohamed Berrada, PDG de la compagnie, a même annoncé que les hôtels de Sogatour, quand ils seront prêts, pourront venir rejoindre cette nouvelle entité. Les responsables de la CDG, mis devant le fait accompli, étaient quelque peu surpris de cette annonce qui n’a pas fait l’objet d’une concertation…

Petites susceptibilités vite dissipées
Petit incident diplomatique lors de la première matinée des assises. Au volet financement, c’est Attijariwafa Bank qui a volé la vedette. Son DG, Mohamed Kettani, est venu annoncer le lancement d’une formule de crédit à long terme pour le secteur. Un spot a même été dédié à la banque. L’animateur a de son côté fait les louanges de cette dernière. C’en était un peu trop pour Nourredine Omary, PDG de la Banque populaire, qui n’a pas manqué de le faire remarquer au ministre du Tourisme, puisque la Banque populaire envisage, elle aussi, de lancer le produit. Réparation a été faite. Après la pause-café, Thami Ghorfi, animateur des assises, n’a pas cessé de clamer les louanges de la BP et de remercier son PDG d’être parmi l’assistance à chaque fois que l’occasion lui en était donnée… .