Les ambitions de JetAirFly au Maroc

La compagnie assure 400 vols par mois entre le Maroc et l’Europe. Elle couvre 23 routes et compte en ouvrir d’autres cette année. Moins de risques de retard grà¢ce à  l’exploitation d’une flotte de 21 appareils.

Cela fait déjà une année que Jet4You, créée en 2006 par le groupe TUI en association avec des investisseurs privés marocains et fragilisée par des problèmes financiers, a laissé la place à JetAirFly Maroc, filiale à 100% de la compagnie aérienne belge éponyme, propriété du même voyagiste.

«Après la signature de l’Open Sky par le Maroc en décembre 2006, Jet4You a dû se défendre face à des mastodontes du low-cost. Mais l’offre étant devenue supérieure à la demande, il s’en est suivi une guerre des prix. La restructuration de Jet4You s’imposait alors. Nous avons décidé de rendre notre licence d’exploitation aux autorités marocaines et d’intégrer la flotte à celle de JetAirFly», confie Claude Pérignon, président du directoire de JetAirFly Maroc.

Résultat, cette compagnie peut aujourd’hui compter sur les 21 avions du groupe qui assurent plus de 400 vols par mois entre le Maroc et l’Europe au départ de 10 aéroports, à savoir Casablanca, Marrakech, Agadir, Oujda, Fès, Tanger, Tétouan, Al Hoceima, Nador et Rabat, vers Bordeaux, Marseille, Charleroi, Bruxelles et bien d’autres.

En tout, elle assure 23 routes entre le Maroc et l’Europe à partir de 488 DH TTC. Le client a droit à 20 kg de franchise bagages. «D’autres routes seront ouvertes d’ici l’été 2013», indique M. Pérignon.

La compagnie promet un service soigné

Côté service, JetAirFly rassure. «Les retards conséquents seront désormais sous contrôle grâce à la flexibilité de notre flotte», assure Gunther Hofman, directeur des opérations. De plus, un personnel naviguant arabophone est présent à bord. M. Pérignon indique que «la compagnie a l’ambition d’être un acteur important du tourisme, notamment dans le cadre de la mise en œuvre de la Vision 2020». La vente des billets s’effectue à travers un réseau de 150 agences de voyages qui ont pignon sur rue, de plusieurs agences de voyages en ligne, d’un comptoir ticketing à l’aéroport Mohammed V et du site Internet JetAirFly.com où le passager marocain peut payer en dirhams.

La compagnie belge transporte à la fois les voyageurs de TUI France (Marmara, Nouvelles Frontières), les touristes français, belges, italiens et espagnols, et les Marocains résidant au Maroc et à l’étranger. Elle a terminé l’année 2012 sur un chiffre d’affaires de plus d’1 milliard d’euros.