L’équipementier italien SIGIT s’installe au Maroc

Il devra investir plus de 100 MDH dans une unité à  Casablanca.

Les équipementiers européens continuent d’affluer au Maroc. En effet, selon des sources bien informées, l’italien SIGIT, spécialisé dans la fabrication de pièces profilées en caoutchouc, éléments flexibles basse pression et profilés et thermoplastiques vient de planter son étendard au Maroc.

Aussi, après les français GMD (Groupe Mécanique de Découpage) ou FSD (Financière Snop Dubois), pour ne citer que les plus importants qui ont franchi le pas en fin 2011, c’est au tour de ce fournisseur italien des constructeurs automobiles et fabricants de produits électroménagers. Cette fois-ci, le choix ne s’est pas porté sur la ville de Tanger qui s’érige en véritable cluster automobile, mais sur la capitale économique où l’opérateur italien compte construire une usine de moulage et articles industriels destinés principalement à l’électroménager. L’investissement prévu devra dépasser les 100 MDH et viendra compléter le dispositif industriel de SIGIT actuellement constitué de six entreprises en Italie, d’une en Pologne, d’une joint-venture en Russie et d’une très récente structure en Serbie.

SIGIT Maroc est donc le premier projet en dehors de l’Europe du groupe créé en 1966 à Turin. Rappelons que SIGIT revendique en 2010 un chiffre d’affaires consolidé de 61 millions d’euros (soit près de 700 MDH). Son principal client demeure le groupe Fiat mais, au cours de ces dernières années, SIGIT a diversifié son portefeuille en travaillant notamment avec un autre compatriote, l’Italien Piaggio, mais également Ford et Volkswagen.