L’équipementier américain Visteon renforce les fonds propres de sa filiale marocaine

Il a porté le capital de Visteon Morocco SAS de 6 à  41 MDH pour favoriser le démarrage de l’activité de sa filiale après un an et demi de lancement. Renault Tanger Med est son premier client. Visteon a déjà  commencé à  fournir les éléments de garniture intérieure.

Deux ans après son implantation à Tétouan, le spécialiste américain de l’équipement automobile, Visteon, renforce considérablement l’assise financière de sa filiale marocaine. En effet, La Vie éco a appris que le géant de l’Etat du Michigan vient d’injecter 35 MDH dans Visteon Morocco SAS, ce qui hisse le capital de celle-ci de 6,06 MDH à 41,06 MDH. 

Il faut dire qu’avec le démarrage en 2012 de la production, après une phase de lancement de projet qui a duré plus d’un an et demi (identification du site, construction et équipement de l’usine, formation du personnel….), les besoins de financement se sont élargis à la couverture du premier cycle d’exploitation. De même, le renforcement des fonds propres devenait urgent pour un projet qui a occasionné un investissement de 170 MDH financé en bonne partie par endettement.

La société emploiera quelque 500 salariés à terme

Maintenant que la structure du haut de bilan semble optimisée, Visteon Morocco SAS devrait connaître l’année prochaine un premier exercice à l’équilibre, grâce notamment à la montée en charge de la commande de son premier client Renault Tanger Med auquel la société a déjà commencé à fournir des éléments de garniture intérieure pour les véhicules Renault en attendant le retour de Nissan annoncé pour 2015. Son usine qui s’étend sur une superficie de 12 000 m2 atteindra ainsi, dans sa vitesse de croisière, quelque 500 salariés, ce qui en fera de fait un des premiers employeurs privés de la région de Tétouan.

Rappelons que le groupe Visteon est né en 1999 de la scission de l’ex-division de Ford spécialisée dans la fabrication des intérieurs de voitures, l’électronique de bord et l’éclairage. La firme emploie actuellement 26 500 salariés à travers ses dizaines de sites répartis entre 26 pays à travers le monde. En 2011, elle a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 8,05 milliards de dollars dont 8% avec l’alliance Renault-Nissan, et ce, pour un résultat net part du groupe de 80 millions de dollars. Quant à l’investissement marocain, il est le premier de cette firme dans la région du Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena) et le deuxième en Afrique après la filiale de l’Afrique du Sud.