L’économie sociale et solidaire consolide ses bases

De nombreux visiteurs et 350 exposants sont attendus à  Casablanca. Les organisateurs s’ingénient à  encourager les activités collectives visant à  offrir des opportunités d’emploi.

«Ensemble pour une économie sociale et solidaire prometteuse». Tel est le thème choisi pour la 4e édition du Salon national de l’économie sociale et solidaire qui se déroule du 8 au 17 octobre à Casablanca. L’objectif annoncé de cette manifestation est de promouvoir la dynamique de l’économie sociale et solidaire du pays et de soutenir ses institutions dans l’accomplissement de leurs missions solidaires et sociales. Elle a également pour finalité d’encourager les activités collectives visant à offrir des opportunités d’emploi, d’inciter à créer des réseaux pour activer la coopération entre elles et d’établir des partenariats entre les différents acteurs dans le domaine de l’économie sociale et solidaire.

De même que cette 4e édition ambitionne d’accroître le niveau des compétences dans les domaines de la gestion, du marketing et de la gouvernance au sein des institutions, ainsi que le partage, l’échange d’expertises et l’encouragement à l’achat solidaire. C’est ainsi que seront organisées plusieurs conférences avec la participation de chercheurs marocains et étrangers. Les sujets porteront notamment sur le cadre juridique, les initiatives et programmes de promotion de l’économie sociale et solidaire, les politiques publiques, le partenariat et la coopération internationale, etc.

Lancement de l’étude sur l’élaboration de la loi-cadre de l’économie sociale et solidaire 

Fatima Marouan, ministre de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, précise, pour sa part, que «parmi les points forts de ce salon, il y a le lancement de l’étude sur l’élaboration de la loi-cadre de l’économie sociale et solidaire». Elle estime que «cette loi est absolument importante pour réglementer le secteur, lui donner de la visibilité et permettre à chacun d’occuper la place qui lui revient». Les organisateurs attendent un nombre important de visiteurs à ce salon qui s’étend sur 6 000 m². Ils annoncent la participation de 350 exposants représentant les acteurs dans ce domaine, les associations, les coopératives, les unions, les mutuelles et les entreprises sociales dotées de qualifications et de dynamique accrue à même de pouvoir sensibiliser à l’importance de l’économie sociale et solidaire et son impact positif «dans le cadre de l’action collective pour un développement intégré et durable».

Par ailleurs, des activités parallèles sont programmées, parmi lesquelles figure l’organisation d’une caravane médicale en faveur des exposants et des visites de solidarité.