Leasing : la production a progressé de 15,3% en 2008 contre 18,1% une année plus tôt

L’activité a été contrariée par la suppression de l’exonération de la TVA sur les achats immobilisés et les difficultés de refinancement.
Trois sociétés concentrent 60% des encours.

La suppression de l’exonération de la TVA sur les achats immobilisés et les difficultés de refinancement ont quelque peu pesé sur l’activité de leasing en 2008. Au terme de cet exercice, la production totale des sept sociétés du secteur a progressé de 15,3% par rapport à 2007, à 14,35 milliards de DH. A la fin de cette dernière année, elle avait évolué de 18,1%. Il est évident que le rythme  est moins élevé, mais eu égard au ralentissement de l’activité économique amorcé au début du second semestre, les réalisations restent appréciables. A titre comparatif, les crédits à l’équipement du secteur bancaire ont progressé de 19% sur la même période. Le ralentissement est plus net sur le crédit bail immobilier dont la production est passée de 1,6 milliard  de DH en 2006 à 2,2 milliards une année après (+36,8%) avant de monter à 2,54 milliards, soit une croissance de 15,4% seulement. En revanche, le crédit-bail mobilier qui constitue le gros de l’activité est resté sur la même trajectoire. Entre 2006  et 2007, la production s’est appréciée de 14,8%, à 10,24 milliards de DH. Elle a encore progressé de 15,3% en fin 2008 par rapport à l’année précédente, à 11,8 milliards de DH.

Wafabail domine le secteur
Le secteur reste dominé par Wafabail, filiale d’Attijariwafa bank, qui consolide même son leadership. Elle a poussé sa production de 23,6% d’une année à l’autre, à 3,4 milliards de DH, et sa part de marché (Pdm) s’est bonifiée de 1,6 point, passant de 22,2% à 23,8%. Cette société est suivie de Maghrebail (17,1% de Pdm), Sogelease avec 16,9%, Maroc Leasing (15,8%), BMCI Leasing (13%), Chaabi Leasing (9,8%) et CDM Leasing (3,6%). Wafabail a amélioré sa position aux dépens des autres concurrents, à l’exception de Maroc Leasing qui a pris 2,3 points de Pdm. Parmi les gros bras du secteur, cette dernière présente d’ailleurs le deuxième plus fort taux de croissance de la production par rapport à 2007 avec 34,8%. Elle est dépassée sur cet indicateur par la filiale du Crédit du Maroc (+54%) partie cependant d’un niveau relativement bas, soit 332 MDH en 2007. Le même classement est obtenu quand on apprécie les forces en présence par le biais des encours. Mais, là, les parts sont un peu plus équilibrées. Sogelease et Magrebail affichent respectivement 18,9% et 18,4% contre 22,9% pour Wafabail, toujours aux premières loges, et 13,7% pour Maroc Leasing. A elles quatre, ces sociétés totalisent 74 % de l’encours global qui est de 31 milliards de DH.