Le thé est la boisson chaude la plus consommée au Maroc

Sondage effectué pour le compte de La Vie éco par Synovate Market Research et Drive Dentsu, en février 2011 auprès de 1 504 personnes, à¢gées de 15 à  49 ans.

Le thé marocain est de loin la boisson chaude la plus consommée : 63% des répondants le placent au premier rang. Si on retrouve le thé marocain en première place partout au Maroc, les répondants de la ville de Tanger se distinguent par une bien plus grande place donnée au café noir, au «noss-noss», et au thé noir. En effet, ces boissons occupent la première place 3 fois plus souvent à Tanger que dans le reste du pays. Héritage culturel de l’ex-ville internationale ?

La popularité du thé marocain varie aussi selon la classe socioprofessionnelle des répondants. Plus aisée sera CSP, moins marquée sera la dominance du thé marocain (46% chez la CSP AB vs 68% chez la CSP DE), et plus grande sera la préférence donnée au café instantané (23% chez la CSP AB vs 12% chez la CSP DE). Hommes et femmes ont aussi leurs préférences. Le thé marocain et le thé noir sont plus appréciés des femmes, alors que le café instantané et le café noir sont plus prisés chez les hommes. Enfin, si le thé marocain maintient sa dominance, quel que soit le groupe d’âge, il faut noter un net penchant en faveur du café instantané chez les plus jeunes, au détriment du café noir, plus populaire auprès des plus âgés.

Ainsi, la suprématie du thé marocain est certes issue d’une tradition plus que centenaire, mais avec la rapidité à laquelle le pays évolue, l’émergence de nouvelles tendances de consommation est incontournable. La proximité de l’Europe, le désir croissant de se rapprocher d’un style de vie occidental et la puissance des multinationales agroalimentaires, favorisent ces changements. L’appréciation du café instantané illustre très bien cela : boisson chaude de plus en plus appréciée au Maroc, chez les mieux nantis et chez les plus jeunes. Un produit dont l’image moderne, pratique et énergique rejoint parfaitement les aspirations et le style de vie.

(*) Sondage réalisé pour le compte de La Vie éco par Synovate Market Research et Drive Dentsu en février 2011.