Le Taj Palace Marrakech ouvre le 15 janvier 2013

Ce palace est né de l’association entre le Marocain Jawad Kadiri et l’Indienne Priti Paul. Il sera un concurrent de taille pour La Mamounia, le Four Seasons ou le Palais Namaskar.

Plus que quelques semaines pour l’inauguration du nouvel emblème de l’hôtellerie de luxe de la ville ocre, le Taj Palace Marrakech. Ce palace qui s’étend sur plus de 53 ha à la Palmeraie sera finalement inauguré le 15 janvier 2013 par la société gestionnaire Taj Hôtels Resorts & Palaces.

IHMS Marrakech limited, filiale marocaine de cet opérateur indien spécialisé dans l’hôtellerie haut de gamme, s’affaire depuis quelques jours à réussir le lancement de ce palace aux dimensions hors normes et au faste digne aussi bien des Mille et une nuits que des palais opulents des Maharadjahs. Un faste incarné, entre autres, par cette coupole de 25 mètres de hauteur décorée de trois kilomètres de feuilles d’or qui surplombe le hall d’entrée.

De quoi rassurer les deux propriétaires de ce bijou de l’hôtellerie marocaine qui incarne à son tour une belle fusion des deux cultures indienne et marocaine. Il faut dire que Taj Palace Marrakech est le rêve devenu réalité de deux milliardaires, le Marocain Jawad Kadiri et l’Indienne Priti Paul. Un rêve qu’ils ont caressé dès le lendemain de leur association en 2004 et auquel ils ont consacré six ans de leur vie (durée de construction de cet hôtel).

Troisième établissement de la chaîne indienne en Afrique

Le Taj Palace Marrakech sera la troisième unité de la chaîne indienne en Afrique après le Taj Cape Town en Afrique du Sud et le Taj Pamozi de Lusaka en Zambie. Il portera, au niveau mondial, le nombre d’hôtels arborant les marques Taj et ses déclinaisons à 94 répartis sur douze pays (Inde, Afrique du Sud, Zambie, Etats-Unis, Angleterre, Maldives, Australie, Malaisie, Emirats Arabes Unis, Sri Lanka, le Bhoutan et le Maroc). Avec ses 161 chambres dont 27 suites, ses multiples restaurants et son spa de 3 800 m², le Taj Palace Marrakech sera sans doute un rival de taille pour les autres établissements hôteliers prestigieux de la ville tels La Mamounia, le Four Seasons ou le Palais Namaskar.