Le Sénégal finance des projets de ses ressortissantes établies au Maroc

Le Sénégal s’est décidé à  aider sa diaspora. Son gouvernement a en effet mis en place le Fonds d’appui à  l’investissement des Sénégalais de l’extérieur (FAISE) pour financer des activités génératrices de revenus dans les pays d’accueil.

C’est dans ce cadre qu’une enveloppe de 1,6 million de DH a été dégagée pour financer 94 projets montés par 238 femmes sénégalaises établies au Maroc. La cérémonie de remise des chèques a été organisée, dimanche 12 juillet, à Casablanca, en présence des représentants diplomatiques du Sénégal dans le Royaume et de quelques autorités de la région de Casablanca.

L’aide est un prêt remboursable sur 12 à 15 mois

L’objectif de l’Etat du Sénégal est de faciliter l’insertion des émigrés –ou immigrés, c’est selon…- par le biais d’investissements productifs. Toutefois, l’action qu’elle a initiée n’est pas une simple assistance sociale. Les entrepreneurs sont sélectionnés sur la base de la faisabilité et de la viabilité de leur projet. De plus, l’aide financière est octroyée sous forme de prêt sans intérêt remboursable sur 12 à 15 mois. Même si le montant par projet  (17 000 DH) est relativement modique, les femmes bénéficiaires sont, à travers leur engagement, mises devant leurs responsabilités. En quelque sorte, elles sont tenues de réussir pour faire face aux échéances et faire leur le souhait du Sénégal pour sa diaspora : «Ne pas être un fardeau pour le pays d’accueil».