Le saoudien Banawi Industriel Group investit 100 MDH au Maroc

Il lance une unité industrielle dans la zone d’activité Sapino de Nouaceur.
La société vise les marchés domestique, africain et américain.

Le saoudien Banawi Industriel Group (BIG) prend pied au Maroc. Créé en 1957, ce groupe basé à Jeddah vient de s’installer dans la zone industrielle de Sapino (Société d’aménagement du parc industriel de Nouaceur), à 30 km de Casablanca. Sa filiale Banawi evergreen packaging Africa (BEPA) compte y investir plus de 100 MDH. Un montant qui compte, outre l’acquisition du foncier auprès de Sapino, la construction d’une unité de production spécialisée dans l’emballage en carton pour boisson. Il faut dire que BIG prospecte le marché marocain depuis quelques années comme en témoigne sa participation au salon Inter Agro organisé en novembre 2007 par la Chambre française du commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM).

Le capital de départ est de 10 MDH
Cette future unité approvisionnera aussi bien le marché domestique que se partagent quelques opérateurs locaux tels Helio Rif (Groupe Chbarte) et Universpack, que les marchés étrangers. Elle compte servir de tête de pont de BIG pour attaquer le continent africain et les Etats-Unis en profitant des accords de libre-échange liant le Maroc à ce dernier pays.
Avec un capital de démarrage de 10 MDH, cette première implantation de BIG en Afrique  devra bénéficier de futurs apports en fonds propres de sa maison mère ainsi que de concours bancaires pour boucler le financement de son programme d’investissement.
Rappelons que BIG revendique un chiffre d’affaires consolidé 2007 de plus 300 millions de rials saoudiens, soit près de 700 MDH. Grâce à des opérations de croissance externe ciblées et une croissance organique dynamique, le chiffre d’affaires 2009 anticipé est de 500 millions de rials ou 1,15 milliard de DH. A travers sa filiale Banawi container group (BCG),  BIG est un des premiers opérateurs d’emballage au Moyen-Orient. Depuis 14 ans, il s’est associé au géant américain Henkel dans les métiers des adhésifs et traitement chimique des surfaces métalliques. Leur joint-venture dispose de sites de production à Jeddah et au Caire et couvre commercialement le Moyen-Orient et l’Afrique du nord.