Le Salon du cheval d’El Jadida fête ses dix ans

Spectacles, compétitions et divertissement sont au menu de cette dixième édition. Le salon s’affirme comme un événement incontournable pour la filière équine.

Depuis 2008, la ville d’El Jadida est le théâtre d’un des événements les plus importants de la filière équine, le Salon du cheval. La dixième édition de cette manifestation, qui aura lieu du 17 au 22 octobre dans l’enceinte du Parc d’exposition Mohammed VI, s’est choisie comme thématique : «Salon du cheval : Dix ans de fierté et de passion». La conférence de presse d’annonce du salon, qui a eu lieu mercredi 20 septembre à Casablanca, était ainsi l’occasion de faire le bilan de cette grand-messe et de la filière. «Voilà dix ans que cet évènement a vu le jour et voilà dix ans qu’il confirme son ancrage dans le paysage culturel, économique et sportif en tant que rendez-vous incontournable autour du cheval dans toutes ses dimensions», a souligné d’emblée Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, du développement durable et des eaux et forêts, lors de son discours inaugural. Et d’ajouter : «En 2016, le nombre de naissances a augmenté de 900 chevaux sur les cinq principales races, soit 24% d’augmentation par rapport à 2011, avec une nette amélioration de la qualité génétique du cheptel. Durant cette période, le nombre de naissances des chevaux Barbe a presque doublé. De 2011 à 2016, 500 courses hippiques additionnelles ont été organisées, soit une hausse de 30% par rapport à 2011. Et 33 courses ont été exportées». En 2015, la filière équine a contribué à 0,61% du PIB national, soit pas moins de 6 milliards de dirhams de production de richesse, contre 3,4 milliards en 2007. Ce qui s’est traduit par la création de 30 000 emplois. Des chiffres qui confirment la bonne santé de la filière équine, grâce à l’existence d’une telle manifestation qu’est la Salon du cheval. A l’échelle locale, le salon a participé à la croissance économique de la région, à l’évolution de la tbourida, à l’organisation de compétitions aux standards internationaux, à encourager le tourisme équestre…

Une programmation exceptionnelle

Les six jours de cette dixième édition du Salon du cheval vont connaître plusieurs moments forts dont la deuxième édition du Grand Prix de S.M. Mohammed VI de tbourida qui réunit les meilleures sorbas représentant toutes les régions du Royaume. Les amoureux des sports équestres pourront également suivre des compétitions sportives de haut niveau, à l’image du show international A pur-sang arabe, la coupe des éleveurs marocains de chevaux arabes, le concours national des chevaux arabes-barbes, le championnat international des chevaux barbes, et les concours internationaux de saut d’obstacles 1* et 3*W. Comme à l’accoutumée, le Salon du cheval offre des activités ludiques aux plus jeunes dans le cadre du village pour enfants. Des spectacles équestres sont également au programme. Ils seront animés par des troupes de renommée internationale, mais aussi par la Garde royale, l’Ecole d’art équestre de Marrakech… Sans oublier bien sûr les conférences scientifiques et culturelles sur des sujets concernant le cheval. Des espaces d’exposition seront installés afin de faire la rétrospective des éditions passées. Une belle manière pour fêter les dix ans d’existence du salon.