Le projet de loi de finance 2015 adopté en deuxième lecture

Le projet de loi de finance 2015 a été adopté en 2e lecture par la première chambre parlementaire.

Le projet de loi de finance 2015 a été adopté en 2e lecture par la première chambre parlementaire. Grâce à son avantage numérique, la majorité gouvernementale a pu faire d’une pierre deux coups en faisant adopter le projet en lui même tout en se débarrassant des amendements introduits par les groupes parlementaires de l’opposition, majoritaire à la chambre des Conseillers.

Elaboré sur la base d’un baril de pétrole à 103 dollars et un taux de change de 1 dollar pour 8,6 dirhams, le projet de loi de finances 2015 prévoit un taux de croissance de 4,4 % et un déficit budgétaire de 4,3 %, un taux de change de 8,6 dirhams/dollar, la réduction du déficit de la balance des paiements à 6,7 % et la création de 22 mille postes d’emploi.

Le projet vise notamment l’amélioration de la compétitivité de l’économie nationale, la promotion de l’investissement privé, le soutien à l’entreprise, l’accélération des grandes réformes structurelles, la mise en œuvre de la régionalisation, la réduction des disparités sociales et spatiales, ainsi que la promotion de l’emploi.