Le PLF2016 présenté aux deux chambres du parlement

Les grandes lignes du projet de Loi de finances 2016 (PLF) ont été présentées, mardi 20 octobre 2015 devant les deux chambres du Parlement par le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid.

Selon M. Boussaid, le PLF 2016 prévoit la réalisation d’un taux de croissance de 3 pc, la poursuite de la réduction du déficit budgétaire à 3,5 % et la maîtrise de l’inflation à hauteur de 1,7 pc, dans le cadre d’un prix du pétrole à 61 dollars le baril.  

Les données chiffrées sont établies sur la base de dépenses à hauteur de 388 milliards de dirhams (MMDH) et des recettes devant atteindre 364 MMDH.  

Ce projet tend à mettre en œuvre les orientations générales adoptées en Conseil des ministres et qui s’articulent autour de quatre priorités, à savoir la consolidation des bases d’une croissance économique équilibrée poursuivant le soutien de la demande et l’encouragement de l’offre à travers, en particulier, la stimulation de l’industrialisation, l’encouragement de l’investissement privé, le soutien de l’entreprise et l’accélération des plans sectoriels.  

Le PLF 2016 vise également le renforcement des piliers d’un développement économique intégré qui diminue les disparités sociales et spatiales et offre des opportunités d’emploi décent.  

Ce projet prévoit aussi l’accélération de la mise en œuvre de la régionalisation et de la cadence des grandes réformes structurantes, la mise en œuvre de la réforme de la loi organique des Finances et la poursuite des efforts pour la récupération progressive des équilibres macro-économiques.