Le nouvel Opel Meriva en concession : plus d’espace et une foule d’innovations

Avec ses portes «antagonistes», elle se démarque du lot des monospaces. Le prix est fixé à  239 900 DH hors frais d’immatriculation et peinture métallisée. Il va concurrencer la Scenic de Renault ou encore le Picasso de Citroën sur le segment de la familiale.

CFAO Motors, concessionnaire d’Opel, Chevrolet, Isuzu et le Hammer, vient de réceptionner la toute dernière Opel Meriva et il a choisi d’importer une seule version, le modèle diesel 1,7l (15 cv din) qu’il commercialise à 239 900 DH hors frais d’immatriculation et hors peinture métallisée.
Le nouveau modèle apporte nombre de nouveautés et spécialement les portes antagonistes, permettant une ouverture de portes à près de 90 degrés. Cela facilite aussi bien l’embarquement des passagers et notamment les enfants que le chargement ou le déchargement des emplettes. Bref, la nouvelle Meriva se veut la familiale par excellence. Mais ce sera au client d’adopter ou non cette nouveauté, même si, d’évidence, la voiture a gagné en flexibilité.

Il se vend 1 400 à 1 500 unités par an sur ce segment

Jérémie Waldberg, directeur marketing et développement de CFA Motors Maroc, explique que le constructeur a choisi d’étonner en apportant cette note pour donner à ce monospace une singularité qui le démarque dans sa catégorie. Cela apporte aussi du prestige à la marque qui, avec ce nouveau modèle, veut s’offrir à la fois prestige et esprit novateur, là où tout le monde a du mal à oser. Mais le constructeur a aussi fait d’autres choix comme celui de donner au monospace plus d’espace avec 25 cm de plus que l’ancienne version. Du coup, le véhicule est un peu plus lourd que son prédécesseur, surtout qu’en matière d’équipement, la série importée est richement dotée.
Le concessionnaire a voulu importer un modèle qui peut se positionner dans sa catégorie, sachant que son segment est assez mince dans le marché marocain, avec à peine quelque 1 400 à 1 500 unités vendues par an. De plus, il y a de la concurrence et il se devait de tenir compte du Scenic de Renault ou encore du Picasso de Citroen. Si la nouvelle Opel Meriva se démarque du lot, il fallait aussi qu’elle présente une grande modularité et autant d’espace et de rangements pour convaincre la clientèle. Quoi qu’il en soit, le concessionnaire a fait son choix quant au modèle qu’il a choisi d’importer et il compte en vendre une bonne dizaine par mois. Maintenant, explique Mohamed Nadif, directeur de la succursale de Casablanca: «Si un client fait le choix d’un autre modèle, nous sommes disposés à satisfaire sa demande».