Le nombre de cartes bancaires dépasse pour la première fois les dix millions

10,9 millions de cartes à  fin décembre, soit une progression de 11,7% par rapport à  2013. Les paiements par cartes ont progressé plus vite que les retraits. L’e-commerce accuse la première baisse de chiffre d’affaires de son histoire.

L’année 2014 aura une nouvelle fois été prolifique pour l’activité monétique. D’abord, le nombre de cartes bancaires en circulation au Maroc a franchi pour la première fois la barre des dix millions. Il a progressé de 11,7% par rapport à fin 2013, à 10,9 millions de cartes, dont 9,8 millions sous labels Visa, Mastercard et la marque du Centre monétique interbancaire (CMI), d’après les chiffres transmis par ce dernier. «Cette croissance de l’encours est la conséquence d’une progression significative du nombre de cartes de paiement sous labels Visa et Mastercard (+14,9%), d’une progression moyenne de cartes de paiement sous label CMI (+9,9%) et d’une légère régression du nombre de cartes privatives (-1,4%)», précise Ismaïl Bellali, DGA du centre.
Les chiffres sont aussi en hausse du côté des opérations. Globalement, les cartes bancaires marocaines et étrangères ont été à l’origine de 254,6 millions d’opérations (+10,6%), retraits d’espèces sur le réseau des GAB et paiements auprès des commerçants et e-marchands confondus, pour un chiffre d’affaires de 219,5 milliards de dirhams (+11,2%). Cette activité est, comme à l’accoutumée, en grande majorité portée par les cartes marocaines. Celles-ci ont en effet réalisé 242,2 millions d’opérations (+10,7%) pour 201,1 milliards de DH (+11,8%). Si les Marocains utilisent principalement leur carte pour effectuer des retraits, qui constituent 90,4% des opérations réalisées, ce sont les opérations de paiement qui ont augmenté le plus vite en 2014. Celles-ci, avec 23,2 millions d’opérations et 12,9 milliards de DH, ont ainsi progressé de 20,2% et 18,5%. Les retraits, quant à eux, ont vu leur nombre progresser de 9,8% et leur montant de 11,4%.
A noter que les cartes marocaines valables à l’étranger ont été particulièrement actives l’année dernière : elles sont en effet à l’origine de 781 000 opérations (+48,4%) pour 1,25 milliard de DH (+44,1%). Les cartes bancaires étrangères ont elles aussi connu une progression de leur activité. Elles ont ainsi réalisé 12,3 millions d’opérations de retraits et de paiement en 2014 (+9,4%) pour un chiffre d’affaires de 18,4 milliards de DH (+5,1%).

Plus d’un milliard de DH dépensés par les Marocains sur Internet

Au total, 28 millions d’opérations de paiement ont été recensées chez les commerçants équipés de TPE et les e-commerçants labellisés CMI. Sur la Toile, ce sont 2,01 millions d’opérations qui ont été réalisées. Le commerce en ligne a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de près de 1,2 milliard de DH en 2014, en baisse -pour la première fois de son histoire- de 13,4% par rapport à l’année précédente. Cette baisse est due au renforcement de la vérification des paiements en ligne, notamment grâce à la généralisation du procédé 3D Secure, qui a permis de limiter l’activité des cartes bancaires étrangères, principales cibles des fraudeurs, sur les sites commerçants marocains. Aussi bien chez les commerçants qu’en ligne, les cartes bancaires marocaines ont dépensé davantage en 2014 qu’en 2013. Les Marocains ont ainsi dépensé 1,05 milliard de DH sur Internet, contre 910,8 MDH en 2013 (+14,9%), à travers 1,95 millions d’opérations (+16%) n
Anne-Sophie Marti.