Le Maroc, un exemple pour les pays émergents en matière d’énergies renouvelables

Le Maroc est un exemple pour le monde entier et plus particulièrement pour les pays émergents en matière d’énergies renouvelables, a affirmé, samedi à Paris, le Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie renouvelable (IRENA), Adnan Amin.

Intervenant lors d’un side Event sur le thème: « le Maroc, un pays modèle par sa transition énergétique en faveur du climat » dans le cadre de la COP 21, M. Amin a mis en exergue le leadership du Royaume dans le domaine des énergies renouvelables, se félicitant de l’objectif annoncé par SM le Roi Mohammed VI, dans Son allocution à l’ouverture de la conférence de Paris, de porter à 52 pc la part des énergies renouvelables dans la réponse à apporter aux besoins du Maroc à l’horizon 2030.

Les énergies renouvelables au Maroc serviront non seulement les efforts de décarbonisation mais contribueront également au développement de l’industrialisation, à la création d’emplois et à la promotion de la croissance économique, a-t-il indiqué.

Il a en outre relevé que la transition énergétique constitue un nouveau modèle de développement, faisant savoir que l’IRENA oeuvrera à promouvoir les énergies propres à travers le monde.

Organisé par le ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement au pavillon marocain, ce side Event a été l’occasion d’évoquer la transition énergétique au Maroc qui vise, entre autres, la montée en puissance des énergies renouvelables dans le mix énergétique national, le renforcement de la capacité énergétique et la préservation de l’environnement.