Le Maroc accueille les DSI de l’Afrique francophone

Près de 250 participants, venus de 12 pays, sont attendus. Aux côtés d’une trentaine d’experts internationaux, ils feront le point sur les nouvelles tendances côté IT.

De plus en plus, le Maroc se révèle comme un hub africain incontournable en matière de nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). C’est fort de ce positionnement que le 3e Sommet francophone des DSI se passera une nouvelle fois au Maroc, les 29 et 30 avril prochain, après deux éditions couronnées de succès. Organisé par le cabinet international spécialisé dans l’intelligence de marché IDC, en partenariat avec EMC2, l’un des leaders mondiaux dans le cloud, le Big Data, le stockage et la protection des données, Stulz, spécialiste allemand des solutions de refroidissement des data centers, et Samsung, ce sommet se veut le «plus grand rassemblement des décideurs des TIC de la région de l’Afrique francophone». Cette année encore, le sommet se renforce puisqu’il accueillera près de 250 responsables ou directeurs de systèmes d’information (DSI), contre 187 en 2014, venant de 12 pays africains francophones.

A ce jour, 64% des participants attendus sont Marocains, loin devant les Sénégalais (11%), les Ivoiriens (8%), les Tunisiens (7%) et les Mauritaniens (2%). Si les représentants du secteur bancaire, très consommateur de solutions IT, seront une nouvelle fois en force (24% des participants), le secteur étatique et les services publics (21%) et les télécommunications (8%) ne seront pas en reste.

Première édition des French Africa IS Awards

Avec pour thème «Où la technologie rencontre les affaires», cette rencontre permettra aux participants d’échanger leurs expériences, bonnes comme mauvaises, et d’en évaluer le retour sur investissement. Une trentaine d’experts internationaux feront également le déplacement pour mettre en lumière les nouvelles technologies et en expliquer les apports pour les activités des entreprises. Pour cette 3e édition, l’organisation a notamment prévu plusieurs nouveautés. D’abord, cette édition promet davantage de networking entre les experts des IT et les principaux fournisseurs, les acheteurs et les utilisateurs finaux. Deux ateliers d’information s’ajouteront au programme, en marge des panels de discussion qui se tiendront le 29 avril. Un premier atelier abordera ainsi la question de «l’architecture d’entreprise : conduire l’avantage concurrentiel durable grâce à l’alignement organisationnel». Le deuxième se penchera sur «l’IT talent : atteindre les priorités critiques pour favoriser la transformation d’affaires». Enfin, autre nouveauté, les French Africa IS Awards 2015 permettront de soutenir le «déploiement de projets innovants appliquant les TIC dans la région de l’Afrique francophone».