Le Maroc a un rôle important à jouer pour promouvoir les sources d’énergies alternatives dans le secteur de l’habitat

Le Maroc a un rôle important à jouer pour promouvoir les sources d’énergies alternatives dans le secteur de l’habitat, a affirmé le directeur exécutif adjoint du programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), Ibrahim Thiaw.

Le Royaume dispose de l’une des centrales solaires les plus importantes au monde de même qu’il oeuvre pour la construction de bâtiments sobres en carbone d’où l’importance de son expérience pour réduire la consommation et promouvoir un habitat moins carbonisé, plus économe et qui garantit l’efficacité énergétique, a-t-il expliqué dans une déclaration à la MAP en marge de la cérémonie de lancement, jeudi soir à Paris, d’une « Alliance mondiale pour le bâtiment et la construction », qui a pour objectif de réduire les émissions des gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050.

M. Thiaw s’est également félicité des différentes initiatives lancées par le Royaume pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur de l’habitat, se disant en outre très honoré de pouvoir revenir à Marrakech à l’occasion de la COP22, prévue en novembre 2016.

Dix-huit pays dont le Maroc et 60 organisations internationales ont lancé l' »alliance mondiale pour le bâtiment et la construction » dans le cadre de la Conférence mondiale sur le climat (COP21).

Cette initiative sans précédent, qui permettra une meilleure résilience des villes et des infrastructures au climat, rassemble également des villes, des ONG, des entreprises et des réseaux de professionnels.