Le HCP se met à l’administration 2.0

Le Haut commissariat au Plan a finalisé la refonte complète de ses outils informatiques et technologiques. L’objectif est de moderniser le travail interne, proposer au public des indicateurs plus sophistiqués et mettre à niveau sa base de données.

Le HCP a réalisé d’énormes avancées dans le processus de collecte et de traitement de l’information pour se conformer aux exigences de l’Agenda 2030 pour le développement durable et ses 17 objectifs. Cette mutation numérique a commencé en 2004 avec l’introduction de la collecte assistée par ordinateur (CAPI) pour la réalisation des différentes tâches relatives aux recensements de 2004 et 2014 ainsi que l’exploitation et la diffusion de leurs résultats. En outre, l’organisme a entamé une refonte de son portail institutionnel. Design, nouveaux services web en ligne et tableaux multidimensionnels statistiques sont désormais disponibles pour le public et les professionnels.

La mise à niveau des outils informatiques internes n’est pas omise. Une plateforme collaborative proposant des outils bureautiques et de sauvegarde mutualisés et partagés dans un cloud privé a été créée. «Le but est de prendre le virage de l’administration 2.0 tout en encourageant l’organisation à être plus collaborative et éviter toute fracture numérique», indique le Haut commissaire Ahmed Lahlimi.

Des indicateurs de plus en plus élaborés

Pour le public, le HCP a lancé une plateforme cartographique interactive qui permet de créer des cartes thématiques à partir d’une série d’indicateurs issus du recensement général de la population et de l’habitat de 2014. Ces indicateurs concernent les caractéristiques démographiques, l’éducation, le chômage ou encore le parc logement et les conditions d’habitation des ménages.

En plus de ces informations, d’autres contenues dans la base de données géographiques du Système d’Information Géographique viennent améliorer la qualité de cette analyse spatiale. Le HCP ne s’arrête pas en si bon chemin. Il prépare des données plus élaborées téléchargeables à partir de son nouveau portail. Celles-ci sont présentées sous forme d’indicateurs d’effectifs, de taux et de proportions calculés sur la base des données du recensement général de 2014. Et pour compléter son offre, le HCP finalise une application informatique dédiée aux chercheurs, aux spécialistes et aux étudiants. Elle permettra de leur fournir des informations spécifiques visant à élaborer des indicateurs par le croisement de variables. Enfin, la refonte de sa base de données statistiques (contenant 40 000 séries statistiques datant pour certaines des années 70) a été achevée. Un système intégré de gestion et d’exploitation des données à travers des modules est donc né. Ces modules sont dédiés à l’administration de la base, la consultation, l’automatisation de l’édition des publications et la collecte et l’échange de données.