Le groupe tunisien Misfat investit 7.5 MDH dans une PME marocaine

Misfat a ouvert sa première société dans la zone industrielle de Sapino, à  Casablanca, en 2010. L’investissement total réalisé au Maroc s’élève à  35 MDH.

Deux ans après son implantation au Maroc, la Société tunisienne des filtres, plus connue sous le nom de Misfat, monte en régime. En effet, ce spécialiste des filtres de tout genre pour véhicules légers, bus, engins agricoles et industriels, vient d’opérer une croissance externe en prenant la majorité du capital de la société marocaine ISTC.

Basé à Rabat, cet opérateur du secteur mécanique vient de procéder à une augmentation de capital de 7,5 MDH entièrement réservée à Misfat qui en devient du coup son actionnaire majoritaire à 68%. ISTC devient ainsi la deuxième filiale marocaine du groupe tunisien fondé en 1979 après Misfat Maroc, unité industrielle créée ex nihilo en fin 2010 dans la zone industrielle de Sapino à côté de l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

Le groupe a déjà commencé à exporter vers le Sénégal et la Guinée

Ce deuxième actif qui porte à plus de 35 MDH l’investissement réalisé au Maroc confirme la volonté de Misfat de faire de ce dernier une plate-forme avancée pour la conquête de l’Afrique de l’ouest. D’ailleurs, Misfat Maroc qui a de grandes ambitions sur le marché marocain (4 fois plus grand que le marché tunisien) a d’ores et déjà commencé à vendre à des grossistes au Sénégal et en Guinée. Dans la ligne de mire également, l’exploitation des connections maritimes entre Casablanca et Dakar, Conakry ou Abidjan. Grâce à cette nouvelle opération, les ventes au Maroc devraient dépasser les 30 MDH, dès 2013, notamment dans les filtres à air en papier plié pour poids lourds.

Rappelons que Misfat fabrique au total (entre ses unités en Tunisie, à Paris et à Casablanca) plus de 20 millions de filtres de différents usages (à air, à huile, à carburant et d’habitacle) dont 90% destinés à l’export, notamment pour les grands constructeurs automobiles européens en première monte et en rechange constructeur. Avec un effectif de près de 1 000 salariés, Misfat est l’une des entreprises tunisiennes les plus importantes du secteur automobile.