Le groupe SNEF se lance dans l’ingénierie industrielle au Maroc

Il vient de créer Imsat, société dédiée au marché de l’ingénierie industrielle.
Il détient la totalité du capital de sa première filiale marocaine, Mapicer, après le rachat des parts des actionnaires minoritaires.

Le groupe SNEF, premier opérateur français indépendant dans les métiers de la conception, de l’installation, de l’exploitation et de la maintenance industrielle, avance ses pions au Maroc. Cette société, dont le siège est installé à Marseille, vient de se renforcer dans le capital de sa filiale marocaine, Maroc automatisme process industriel de conception et de régulation (Mapicer), créée en 2001 et spécialisée principalement dans le génie électrique, et d’ouvrir une deuxième implantation du nom d’Imsat Maroc.
Créée par l’entremise de la filiale roumaine Imsat, acquise en 2008 par le groupe SNEF, cette nouvelle entité aura pour objectif d’attaquer le marché plus global de l’ingénierie industrielle, notamment la mise en place de procédés ou la livraison clés en main d’usines et autres infrastructures tertiaires. Il faut dire que l’ingénierie maroco-marocaine demeure encore balbutiante dans ce domaine purement industriel contrairement à l’ingénierie en génie civil où les opérateurs nationaux ont atteint une certaine maturité et s’exportent même à l’étranger. Imsat compte capitaliser sur les relations commerciales entre sa maison mère et plusieurs grands industriels européens déjà présents au Maroc tels Renault, Holcim, Lafarge, Saint-Gobain, Carrefour, etc.

Un chiffre d’affaires de 900  millions d’euros en 2009 et 9 000 employés dans le monde

Quant au renforcement dans Mapicer, qui emploie plus de 30 personnes, il s’est concrétisé à travers le rachat de 15 005 actions détenues par les personnes physiques ayant accompagné l’arrivée de SNEF au Maroc. Aussi, ICER (autre filiale de SNEF) a-t-elle porté son contrôle de 70 à 100% du capital de sa filiale marocaine.
Opération qui lui a coûté plus de 5 MDH, mais lui donne les coudées franches en termes de gestion et de consolidation des résultats de sa filiale. Le groupe SNEF dont la création remonte à 1905 emploie plus de 9 000 personnes, principalement entre l’Hexagone, l’Europe de l’Est (Pologne, Roumanie et Lettonie) et l’Afrique où il compte une présence dans pas moins de 6 pays (Cameroun, Maroc, Algérie, Tunisie, Gabon et Congo). En 2009, son chiffre d’affaires consolidé a atteint 886 millions d’euros (plus de 10 milliards de DH).