Le Groupe SG installe une plateforme technologique à Casablanca

Le hub assurera tous les services liés aux systèmes d’information, entre autres les schémas directeurs, la gestion des infrastructures et les études et développements. Le site emploiera 500 collaborateurs d’ici mi-2019, 200 sont déjà en place.

Le Groupe Société Générale vient d’amorcer une mutation de son modèle bancaire en Afrique. Le 20 septembre, le conglomérat bancaire français a inauguré à la Marina de Casablanca une plateforme technologique panafricaine. Objectif: couvrir en interne les besoins en matière d’organisation et de systèmes d’information des structures africaines du groupe. Dénommé SG African Business Services (ABS), ce nouveau hub assurera tous les services liés aux systèmes d’information (SI) : schémas directeurs, gestion des infrastructures, études et développements, notamment grâce à une digital factory, etc. La plateforme regroupera également des expertises diverses, notamment en matière de sécurité des SI, d’architecture et de revue des processus. Il s’agit d’une transformation du modèle bancaire africain du groupe qui permettra de couvrir les besoins du système d’information en interne.

«Cette mue s’inscrit dans un contexte marqué par une évolution rapide des offres technologiques, des besoins des clients, et des usages bancaires. S’ajoute à cela la nécessité de prendre en compte les menaces de cybercriminalité, en renforçant les systèmes d’information», explique Laurent Tulong, président de la SG ABS. Pour Alexandre Maymat, responsable de la région Afrique, Méditerranée et Outre-mer de la Société Générale, la création de ce hub technologique ambitionne de faire du continent africain un driver de croissance pour accompagner l’évolution accélérée du secteur bancaire en Afrique, mais aussi les besoins des clients. «Le Maroc joue un rôle central de plate-forme au service des autres filiales, au sein du dispositif du groupe sur le continent africain, bénéficiant de la stabilité politique, de la profondeur de son marché de l’emploi, des facilités d’accès et de l’existence d’expertises, grâce à la présence historique de Société Générale Maroc», ajoute-t-il.

L’ambition est d’en faire une référence en matière d’IT bancaire en Afrique

D’après le management de la SG, la filiale «ABS» pourra également tirer parti de la proximité avec certains partenaires importants de la banque dans les domaines technologiques qui sont implantés au Maroc, tels que Sopra Banking et HPS.
Saluant les avancées réalisées au Maroc en matière de technologies de l’information, le management de la banque relève que la «SG ABS», qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement durable du groupe en Afrique, a pour ambition de devenir une référence en matière d’IT bancaire en Afrique. A noter que les recrutements pour la nouvelle filiale ont été déjà opérés. SG ABS compte actuellement plus de 200 collaborateurs et prévoit d’en accueillir 300 supplémentaires d’ici mi-2019.
La nouvelle filiale servira les besoins du groupe présent dans 19 pays africains, avec plus de 11 500 collaborateurs et 3,7 millions de clients dont 150 000 entreprises.