Le groupe Saham cède Via Seta aux managers de la société

La société qui distribuait des cravates et des foulards essaie de rebondir avec la franchise de prêt-à -porter pour jeunes Samuel AND Kevin. Cette marque est en concurrence avec Diesel et Springfield. Sur plus de 20 magasins, Via Seta n’en n’a gardé que trois.

Sept ans après son lancement au Maroc par le groupe Saham, la franchise Via & Seta est en extinction programmée. En effet, n’ayant pu décoller et rentabiliser un business model basé uniquement sur deux produits, à savoir les cravates et les foulards, le master franchisé, en l’occurrence la société éponyme Via Seta Sarl, est en train d’abandonner le concept au profit de la nouvelle marque Samuel & Kevin venue directement de Chine.
Cette fois-ci, il s’agit d’une franchise de prêt-à-porter pour jeunes qui se positionne en concurrente de Diesel et Springfield mais avec des prix plus abordables, conformes avec la vision de la marque qui veut «démocratiser la mode et les tendances».

Deux points de vente avec l’enseigne Samuel & Kevin ouverts à Rabat

Il faut dire qu’avec les cravates et les foulards, et malgré un réseau qui a dépassé vingt points de vente à travers le Royaume, Via Seta est restée clouée par des difficultés financières, ce qui a poussé le groupe Saham, désireux, par ailleurs, de se désengager de la distribution, à imaginer une cession dite LMBO (Leveradge management buy out), correspondant à une reprise par les managers financés partiellement à crédit.
Ces derniers, qui sont en train de boucler l’opération de reprise avec leur ex-employeur, n’ont d’ailleurs pas tardé à mettre en place un plan de restructuration et de repositionnement de la société qui a consisté principalement à changer d’enseigne et à redimensionner le réseau. Aussi, Via Seta n’a-t-elle gardé que trois magasins pour sa nouvelle marque Samuel & Kevin. Deux arborent déjà à Rabat cette enseigne (Agdal et Marjane Hay Riad) et un troisième devrait le faire sous peu.
Le reste des points de vente a été soit purement et simplement fermé soit cédé sous forme de fonds de commerce à des opérateurs intéressés, dont l’ex-concurrent direct Diamantine qui vient de reprendre le magasin de Marjane Marrakech Menara.
La marque Samuel & Kevin, qui est née à Honk-Kong en 1997, est restée très «méridionale» dans son expansion jusqu’à présent avec une présence principalement concentrée en Asie du Sud-Est et dans la péninsule arabe où elle compte une trentaine de points de vente entre l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis. Après l’Egypte en 2010, le Maroc devient ainsi le deuxième pays africain où Samuel & Kevin a planté son étendard.