Le groupe Mifa vend sa filiale Hertz Maroc à  Wafa LLD

La filiale d’Attijariwafa bank atteindra 20 % de parts de marché grâce à cette opération.
Avec les revenus de la vente, le groupe Mifa financera le développement de sa filiale Mifa Telecom.

Le groupe Attijariwafa bank n’en finit pas de décliner, sur les métiers parabancaires, son credo de champion national. Après avoir consolidé ses positions notamment dans le crédit à la consommation et le crédit immobilier, il duplique cette fois-ci son modèle dans l’activité de LLD (location longue durée). Par l’intermédiaire de sa filiale Wafa LLD, le groupe vient de racheter Hertz Maroc au groupe Mifa qui est connu pour ses autres métiers de concession (motocyclette Yamaha) ou de distribution télécoms (réseau Ilaicom agréé par Meditelecom). Cette opération permet ainsi à Wafa LLD de gagner d’un seul coup cinq points additionnels de parts de marché pour atteindre les 20 % et de faire quasiment jeu égal avec les deux grosses pointures du secteur, Locasom (filiale du groupe BMCE Bank détentrice de la franchise Budget) et Europcar Maroc.

Wafa LLD fait quasiment jeu égal avec Locasom et Europcar Maroc
En termes de performances financières, Wafa LLD qui a réalisé un chiffre d’affaires de près de 75 MDH en 2006 dépassera vraisemblablement, avec le rachat de Hertz Maroc, la barre des 100 MDH en 2007. Ses percées commerciales dans le segment des administrations publiques et parapubliques qui ont inclus, depuis 2005, par décision gouvernementale, le financement LLD dans leur budget, seront également un atout pour grignoter de nouvelles parts de marché. L’entreprise compte, pour finir, rééditer avec d’autres communes urbaines son contrat de fin 2005 décroché auprès de la ville de Casablanca, portant sur 245 voitures.

Concernant le vendeur, le groupe Mifa, cette cession lui permettra de financer le développement de sa filiale Mifa Telecom dont il vient de tripler le capital, fin 2006, le portant à 39,5 MDH.