Le groupe Mifa cherche un repreneur pour Hertz Maroc

Le groupe est conseillé dans cette opération par la banque d’affaires H2Dev. Hertz Maroc s’est recentrée sur la location courte durée, faute de pouvoir lutter contre les filiales des banques dans le segment de longue durée.

Quatre ans après avoir essayé de céder Starc SA, sa filiale qui détient la marque Hertz au Maroc, à un grand groupe financier local, le groupe Mifa repart en quête d’un acheteur. De source proche du groupe, la famille Sijelmassi, actionnaire de référence de Mifa Holding, s’est adjoint les services de la banque d’affaires H2Dev pour être le conseil vendeur de cette opération. Entre-temps, le master franchisé au Maroc du leader mondial de la location de véhicules a recentré son activité sur le créneau de la courte durée, au point de hisser le volume d’activité de celle-ci à près de 30 MDH, soit les trois quarts du chiffre d’affaires global qui avoisine les 40 MDH. Il faut dire que le segment de longue durée (dit LLD), bien qu’il soit en forte croissance, est un métier difficile qui requiert une solide assise financière et une capacité à emprunter à faible coût, ce qui donne un avantage certain aux filiales de banques qui y opèrent. C’est le cas au Maroc avec une forte prédominance de Wafa LLD, Arval (BNP-BMCI), ALD Automotive (filiale de la Société Générale), Locasom (filiale de BMCE) et Chaâbi LLD (BCP). Chose dont a pâti naturellement Hertz Maroc qui garde quand même une position importante dans la courte durée avec un réseau d’agences totalisant 16 points de vente, sans compter un maillage important en centres techniques destinés à l’entretien d’une flotte qui atteint près de 500 véhicules.

L’atout de la marque commerciale est mis en avant

Cette fois-ci, le vendeur mettra plus en avant les atouts d’une marque commerciale très forte dans la courte durée et qui s’appuie sur l’assistance commerciale du franchiseur Hertz en matière de commercialisation et marketing. Le vendeur espère que le processus s’achèvera dans quelques semaines. 
Rappelons qu’outre Starc, Mifa Holding est présent, entre autres, dans les deux roues à travers la marque Yamaha dont elle est le concessionnaire/distributeur exclusif au Maroc et dans les télécoms notamment en tant que distributeur de Méditel (Ilaicom). Quant à la banque d’affaires H2Dev, qui s’est fait connaître en 2010 par la création d’A6 Immobilier, un fonds immobilier de 2 milliards de dirhams dont elle est le gestionnaire, elle se positionne à travers cette opération dans le segment prometteur des deals de taille intermédiaire (entre 20 et 100 MDH).