Le groupe GL Events s’installe au Maroc

Il a co-organisé en 2012, avec la CFCIM, le salon CFIA Maroc et les deux éditions 2011 et 2013 du Salon des énergies renouvelables. Une implantation locale permet d’être plus compétitif.

Le marché marocain de l’évènementiel attire de plus en plus les géants européens. Le français GL Events vient en effet d’y planter son étendard. Basé à Casablanca, GL Events Maroc (GLEM), deuxième filiale en Afrique (après celle de l’Algérie) de ce groupe coté à la Bourse de Paris, a déjà entamé un plan de recrutement afin de constituer une équipe locale multi-compétence.

En fait, GL Events a commencé, depuis 2011, à opérer au Maroc à partir de Paris en s’appuyant sur des partenaires locaux tels que la Chambre française du commerce et d’industrie au Maroc (CFCIM) qui dispose de tout un département dédié à l’évènementiel et au service des opérateurs français désireux d’intervenir au Maroc. C’est ainsi que GL Events a pu, par exemple, co-organiser en 2012 avec la CFCIM le salon CFIA Maroc (un évènement dédié au secteur de l’agroalimentaire et qui fut une réplique des salons éponymes de Metz et Rennes), et décrocher auprès du ministère de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, la mission d’organisation, pour le compte de ce dernier, des deux premières éditions (2011 et 2013) du Salon des énergies renouvelables du Maroc.

Le marché de l’événementiel est estimé à 500 MDH par an

Ces expériences ont sans doute convaincu GL Events de l’opportunité d’une implantation pérenne au Maroc avec une équipe locale en charge notamment de la production et de la logistique, et ce, d’autant plus que les ressources françaises mobilisées ponctuellement sur des projets au Maroc coûtent cher et obèrent la compétitivité d’un acteur étranger comme GL Events face à des compétiteurs locaux qui, pour certains, ont développé un sérieux savoir-faire depuis une dizaine d’années. Et justement, avec des acteurs comme Capital Events (qui a organisé les dernières Assises de l’industrie), Avant Scène (qui vient d’organiser le dernier Salon du cheval) ou encore Saga Corporate Event (filiale de l’agence de communication Saga), GLEM aura à en découdre dans le juteux segment des évènements institutionnels organisés pour le compte des administrations et organismes publics, segment estimé à plus de 500 MDH par an, ou encore des institutionnels privés. Quant à l’activité des évènements organisés pour son propre compte (tel le CFIA), GL Events dispose de l’avantage indéniable du savoir-faire de la maison mère et des fortes synergies à exploiter avec celle-ci.