Le groupe français Malakoff Médéric confie la gestion de 15 000 de ses retraités à  la CIMR

Une plateforme d’assistance implantée au niveau de la CIMR Malakoff Médéric verse chaque année 110 MDH à  des pensionnés qui résident aujourd’hui au Maroc.

En affaires depuis longtemps, la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) et le groupe de protection sociale français Malakoff Médéric exploitent une nouvelle opportunité pour renforcer leur partenariat.

Ils signent, ce vendredi 10 octobre, un accord en vertu duquel le groupe français confiera à la CIMR la gestion d’une plateforme d’assistance destinée à ses allocataires résidant au Maroc. La caisse jouera ainsi le rôle de relais et aura une triple mission d’explication, d’information et d’aide au profit des pensionnés de Malakoff résidant au Maroc et souhaitant une assistance pour le versement de leurs pensions.

Des problèmes de communication à la base de l’externalisation
Du côté de Malakoff Médéric, il y a une volonté d’améliorer la qualité de service et d’assurer une plus grande proximité avec ses 15 000 pensionnés auxquels il verse annuellement des retraites pour un montant de 110 MDH. Le groupe enregistre 1 500 nouvelles demandes de retraite par an, signale-t-on auprès de la CIMR.

Concrètement, ce partenariat se concrétise par la mise en place d’un bureau au sein de la CIMR auquel les pensionnés de Malakoff Médéric peuvent s’adresser en cas de difficultés à constituer leurs dossiers de retraite. «Aujourd’hui, le groupe de protection sociale français rencontre des problèmes, notamment au niveau de la langue, pour expliquer aux retraités les démarches à entreprendre. Ce bureau permettra donc d’y remédier», explique un responsable de la CIMR.

Ce bureau aura également pour mission d’assurer le suivi et la relance des enquêtes de persistance des droits. Parmi les autres problèmes signalés par le groupe français: les changements d’adresse, de comptes bancaires ou encore les décès des retraités qui ne sont pas signalés et qui entraînent le plus souvent des suspensions ou des retards de paiement des pensions.

Ce service est opérationnel à partir de ce vendredi 10. Pour informer ses allocataires, le groupe français leur a fait parvenir des mailings accompagnés de flyers de la CIMR.
Il faut signaler que le groupe Malakoff Médéric, premier groupe en France sur le marché de la protection sociale, réalise un chiffre d’affaires de 33 milliards de DH en assurance de personnes, dont 25 milliards en assurances collectives. Il compte 300 000 entreprises adhérentes et 3,4 millions de retraités.