Le groupe belge Maintenance Partners apporte 5.5 MDH à  sa filiale marocaine

Il veut profiter des opportunités du programme éolien du Maroc. Son objectif est de dépasser un chiffre d’affaires de 50 MDH en 2015-2016.

Le groupe belge Maintenance Partners renfloue sa filiale marocaine basée à Mohammédia. En effet, ce leader mondial du marché de la maintenance, la réparation et la révision de toutes machines rotatives électriques et mécaniques vient d’injecter quelque 5,5 MDH dans Maintenance Partners Morocco (MPM), entité qu’il avait créée en 2009 dans le sillage d’un contrat de 66 MDH signé avec la Samir pour une durée de trois ans. Cet apport qui hisse le capital de MPM de 1,13 MDH à 6,63 millions vient confirmer les ambitions de sa maison mère au Maroc alors que le contrat avec la Samir arrive à expiration. Il faut dire que les références et la notoriété de Maintenance Partners ailleurs dans le monde ont permis à la filiale marocaine de gagner entre-temps d’autres clients importants tels Jorf Lasfar Electric Company (Jlec).

Le Maroc comme base pour s’attaquer au marché africain

Le programme éolien marocain avec plusieurs fermes éoliennes concédées au cours des deux dernières années ou en cours de l’être vient, à son tour, attiser l’intérêt de la division Wind de Maintenance Partners dont plusieurs équipementiers qui comptent parmi ses références sont déjà présents au Maroc (General Electric, Siemens…). Cet intérêt se manifeste aussi par la décision du groupe belge de s’attaquer au marché africain à partir de la base de Mohammédia, sa seule implantation directe en Afrique pour le moment. MPM compte ainsi dépasser dès 2015/2016 la barre de 50 MDH de chiffre d’affaires pour un effectif de 100 salariés dont une grande partie de techniciens et d’ingénieurs mécaniciens.

Rappelons que le groupe belge Maintenance Partners emploie près de 500 salariés dans ses cinq sites belges et ses cinq autres filiales étrangères (Maroc, Pays-Bas, Turquie, Roumanie et Emirats Arabes Unis). Depuis avril 2009, il a été racheté à 100% par le géant mondial  Mitsubishi à travers sa division Power Systems Europe et fait partie intégrante, depuis, du dispositif industriel du holding Mitsubishi Heavy Industries (MHI).