Le groupe Bayer fusionne ses trois filiales marocaines

Bayer Healthcare a absorbé Bayer Maghreb et Bayer Immobilière Maroc
Les deux entités absorbées ont été évaluées à  250 MDH
Le capital de l’entité absorbante passe de 84,5 MDH à  250,8 millions.

Le groupe allemand Bayer réorganise la présence de sa division pharmaceutique au Maroc. En effet, ce conglomérat basé à Leverkusen vient de fusionner ses trois filiales marocaines, Bayer Healthcare, Bayer Maghreb (produits phytosanitaires) et Bayer Immobilière Maroc. Cette opération a été matérialisée par un apport net (actifs diminués de passifs) à Bayer Healthcare (entité absorbante) évalué globalement à 250 MDH. Dans un premier temps, le capital de cette entité, anciennement dénommée Bayer Pharma, a été porté de 71 MDH à 84,5 MDH avec une prime de fusion de 3 MDH et ce, pour rémunérer l’actif net apporté par Bayer Immobilière Maroc et correspondant essentiellement à la valeur du siège social, sis dans lesTours Balzac sur le bd. d’Anfa à Casablanca. Ensuite et avec un rapport de parité d’une action Bayer Maghreb contre trois actions Bayer Healthcare, le nouveau capital de celle-ci a été hissé de 84,5 MDH à 250,8 MDH, moyennant un prix d’émission unitaire de 140 DH pour les 1 662 780 nouvelles actions émises.

Toutes les activités sous un même commandement opérationnel
Désormais, les trois activités marocaines, prescription, diagnostic (avec ses deux composantes : diagnostic de laboratoire et auto-surveillance) et santé familiale, ainsi que les deux sites de production casablancais, celui de Zenata et celui de la technopole de Nouacer, sont regroupés dans une seule structure juridique et sous le même commandement opérationnel.
Il faut dire que depuis son implantation au Maroc, en 1960, le groupe a connu une forte croissance interne, dopée en 2005 par l’absorption de l’usine marocaine du groupe helvétique Roche, spécialisée dans les médicaments sans ordonnance (OTC : over the counter) et ce, dans le sillage d’une transaction, au niveau mondial, entre les groupes Bayer et Roche. Une simplification de la gestion et une optimisation des coûts par l’exploitation de synergies militaient donc amplement pour une rationalisation des structures existantes.
Notons que le groupe Bayer est organisé autour de trois divisions: Bayer MaterialScience (matériaux hautes performances), Bayer HealthCare (santé) et Bayer CropScience (agrochimie). En 2007, son chiffre d’affaires consolidé a été de près de 32 milliards d’euros (355 milliards de DH). En Afrique, le groupe compte une présence industrielle dans quatre pays (Afrique du Sud, Kenya, Egypte et Maroc).