Le GAM organise la deuxième édition du Digital Summit

Après la réussite de la première édition du Moroccan Digital Summit, le Groupement des annonceurs du Maroc (GAM) organise, les 17 et 18 décembre, la deuxième édition de cet événement.

«Cette année, nous avons décidé d’ouvrir la manifestation à l’Afrique. Il s’agira donc de l’African Digital Summit. C’est un défi que nous relevons pour faire de ce sommet un rendez-vous annuel incontournable des professionnels de la publicité et du marketing», explique Mounir Jazouli, président du GAM, lors d’une conférence de presse tenue le 8 décembre à Casablanca. Ce sommet s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement du digital en vue d’une professionnalisation du secteur, du lancement de projets structurants et enfin de la création d’écosystèmes du digital.

Les organisateurs comptent sur la participation de quelque 700 professionnels dont certains originaires de 10 pays africains.

Durant deux jours, les annonceurs, les agences et les médias débattront de plusieurs thèmes d’actualité relatifs au secteur et particulièrement au digital. Et, fait important, le GAM présentera les résultats de la première étude sur le marché digital réalisée par le cabinet Kurt Salmon qui a été sélectionné l’an dernier suite à un appel d’offres. Le cabinet aura également la charge de suivre l’évolution du secteur sur les trois prochaines années.

Aucun indicateur permettant l’évaluation du secteur n’a été communiqué, le GAM se contente de préciser que «le marché du digital évolue timidement et l’on notera que peu d’entreprises disposent aujourd’hui d’une structure digitale. Toutefois, les annonceurs des secteurs de l’automobile et des télécommunications n’hésitent pas à investir dans le digital», concluent les organisateurs.