Le français Feeder recapitalise sa filiale marocaine

Il est au Maroc depuis 2008.

Le français Feeder restructure le haut de bilan de sa filiale marocaine, Feederinformatique, basée à Rabat. Le groupe vient, en effet, de procéder à une recapitalisation en coup d’accordéon. Dans un premier temps, le capital social a été hissé de 170 000 à 2,8 MDH par une augmentation de capital entièrement souscrite par l’associé unique, le holding du groupe, Feeder SAS dont le siège est à Marseille. Il a ensuite été ramené à son niveau initial par absorption des pertes antérieures. Cette opération est motivée par le fait que la deuxième filiale africaine du groupe Feeder, après l’Algérie, n’a fait que cumuler des déficits depuis sa création en 2008 mais le succès commercial de ses produits destinés à la sécurité informatique devrait ramener ses comptes au vert dès cette année.

Le groupe Feeder est un spécialiste des domaines graphiques et vidéo, réseaux et sécurité, téléphonie et VOIP. Elle s’appuie sur un réseau de revendeurs dont elle accompagne l’avant-vente auprès des entreprises utilisatrices. Feeder représente des constructeurs et éditeurs de renom  tels Network Instruments, Vidyo, Shoretel, Ergotron, IBM et surtout Kaspersky Lab connu pour son logiciel anti-virus. Outre l’Algérie, le Maroc et la France, Feeder Group est présent en Espagne, au Québec et depuis moins d’un an en Italie.