Le français CMA CGM remonte 200 MDH de sa filiale Comanav

Le capital de la société a été réduit de 1.4 milliard de DH, dont 1.2 milliard pour effacer les pertes antérieures. Le groupe a effectué une imposante restructuration financière en 2012.

Dans un paysage national où les autres armateurs et compagnies de transport maritime sont englués dans de graves difficultés financières, à l’instar de Comarit (pour ne citer que le cas le plus emblématique), le groupe Comanav se permet le luxe de servir 200 MDH à son actionnaire unique, le français CMA CGM. En effet, le leader marocain du fret maritime vient d’opérer une réduction de capital à hauteur de 1,4 milliard de DH dont 1,2 milliard de DH pour apurer des pertes antérieures et 200 MDH par rachat et annulations d’actions. Aussi, le groupe CMA CGM, qui avait racheté Comanav en 2007 dans le cadre d’une opération de privatisation avant de se séparer en 2009 de l’activité de transport de passagers vendue à Comarit, fait-il d’une pierre deux coups. D’une part, sa filiale marocaine nettoie totalement son bilan et efface les stigmates des pertes antérieures à 2011, et, d’autre part, la manne remontée vient conforter une trésorerie mise à mal par les difficultés des exercices 2010 et 2011.

CMA CGM emploie plus d’un millier de personnes au Maroc

Il faut dire que, durant l’exercice 2012, le troisième transporteur mondial de conteneurs a réalisé une importante restructuration financière avec plusieurs opérations stratégiques telles la cession de 49% de sa filiale Terminal Link pour un montant de 400 millions d’euros (4,5 milliards de DH), l’injection de 150 millions de dollars (1,3 milliard de DH) par le Fonds stratégique d’investissement (FSI) sous forme de prise de participation, le renforcement de la participation de l’actionnaire Yildirim à hauteur de 100 millions de dollars (850 MDH) et, enfin, la finalisation de l’accord avec les banques sur la restructuration de sa dette.

Quant à Comanav qui a transporté en 2012 quelque 32 500 conteneurs (en EVP) et 6 500 unités en Ro-Ro, un tel amortissement de capital ampute ses ressources financières d’une somme considérable alors que la flotte actuelle en propriété (6 navires d’une capacité de 3 300 EVP) devrait s’étoffer au cours des prochains exercices.

Rappelons que CMA CGM a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 15,9 milliards de dollars (135 milliards de DH), en progression de 7%, et ce, pour un résultat net consolidé qui s’élève à 361 millions de dollars (plus de 3 milliards de DH) contre une perte de 5 millions de dollars (42 MDH) un an auparavant. Le groupe emploie au niveau mondial plus de 18 000 salariés dont 1 116 au Maroc, notamment entre Somaport, le premier opérateur portuaire privé du port de Casablanca avec 844 collaborateurs, et Comanav qui en compte 170.