Le Forum international Afrique Développement rempile pour une quatrième édition

1 200 opérateurs et institutionnels de 20 pays attendus à ce rendez-vous. L’électrification et l’agriculture du continent placées au cœur des débats.

Le groupe Attijariwafa bank et Maroc Export co-organisent la 4e édition du Forum international Afrique Développement, les 25 et 26 février 2016 à Casablanca. Plus de 1 200 opérateurs économiques et institutionnels africains et internationaux sont attendus à ce rendez-vous. Les organisateurs ont retenu cette année le thème «Agriculture et électrification : mobiliser les énergies».

Aujourd’hui, plus de 60% de la population africaine n’a pas accès à l’électricité et 50% souffre de malnutrition alors que le continent dispose de 800 millions d’hectares de terres arables non exploitées. Selon le président d’Attijariwafa bank, les institutions éminemment engagées dans le continent, à l’instar de la Banque Africaine de Développement, la FAO, et les Nations Unies déroulent des pactes d’envergure centrés sur l’électrification et l’agriculture.

La tenue du Forum International Afrique Développement se veut ainsi centrée sur les fondamentaux du continent. Pour ce faire, l’évènement va mettre l’accent sur la promotion des investissements et de la coopération Sud-Sud dans ces domaines. Les débats et rencontres visent à offrir plus de visibilité et à répertorier les projets et les opportunités sur le continent.

Rencontres d’affaires entre décideurs et investisseurs économiques

La 4e édition du forum offre une opportunité de rencontres et d’échanges à plusieurs opérateurs économiques et institutionnels de plus de 20 pays. Elle prévoit durant 2 jours l’organisation de rencontres d’affaires entre décideurs et investisseurs économiques, ainsi que des panels animés par des experts et des opérateurs de renom qui traiteront des problématiques de développement en Afrique. Le programme scientifique de la rencontre mettra ainsi au cœur des débats la transformation du secteur agricole d’une activité de subsistance à un moteur de développement de l’économie, l’entrepreneuriat en Afrique, et le modèle d’électrification adéquat pour le continent africain.

Aussi, le «Marché de l’Investissement» mis en place dans le cadre du forum, prévoit-il de donner de la visibilité aux plans nationaux de développement et aux banques de projets structurants, mettant à l’honneur 7 pays: le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Togo, le Sénégal, la Tunisie et le Kenya.

Durant cette manifestation, seront décernés les traditionnels «Trophées de la Coopération Sud-Sud» primant les meilleures entreprises engagées dans le développement des échanges et des investissements intra-africains. «Les Trophées du Jeune Entrepreneur» récompenseront, quant à eux, les meilleurs jeunes entrepreneurs africains dans les catégories «Innovation» et «Entrepreneuriat Social».