Le fonds espagnol Mediterrania Capital prend pied dans JP Industries

Il a injecté 39 MDH répartis entre une prise de participations directes et des obligations convertibles en actions.
Cet apport permet de renforcer les fonds propres et la capacité d’endettement.

Le fonds Mediterrania Capital avance ses pions au Maroc. En effet, après avoir investi 22 MDH dans le capital de Soroa pépinières, filiale d’une des premières pépinières espagnoles spécialisées dans les plantes décoratives, le véhicule d’investissement géré par la banque d’affaires privée catalane Riva & Garcia vient d’entrer dans le capital de JP Industrie (JPI), une PME qui opère depuis sa création en 1991 dans la menuiserie aluminium et particulièrement la fabrication de portes et fenêtres. Le fonds a injecté 3,5 millions d’euros (39 MDH) sous la forme de prises de participations et d’obligations convertibles en actions. A terme, il devrait contrôler 49% du capital.
Les fondateurs de JPI ont consenti donc à l’arrivée d’un capital-risqueur pour une meilleure institutionnalisation de leur tour de table et, surtout, pour l’accompagnement et le financement de la croissance.Outre le renforcement des fonds propres et de la capacité d’endettement, l’apport d’argent frais permettra à JPI qui emploie plus de 100 personnes d’investir dans l’extension de sa capacité de production sur son site d’El Jadida, qui s’étend actuellement sur une surface de 8 000 m2, et dans l’amélioration de la productivité.

Objectif : un portefeuille de 12 à 15  participations d’ici 2012

Créé en 2008 à l’initiative du gouvernement catalan et notamment son bras armé financier Institut Català de Finance (ICF), Mediterrania est doté d’un capital actuel de 62 millions d’euros (682 MDH) avec un objectif d’atteindre en deuxième closing quelque 100 millions d’euros (1,1 milliard de DH). Il a pour champ d’actions le Maghreb où il a déjà investi dans cinq sociétés dont deux en Tunisie, une en Algérie, deux au Maroc, outre un apport de 2,6 millions d’euros (29 MDH) dans la société espagnole Bloqmarine ayant servi à la création, à Béni Nsar (près de Nador), d’une unité de fabrication de panneaux de bateaux et blocs d’acier pour l’industrie maritime.
Le gestionnaire Riva & Garcia, qui dispose d’un bureau à Casablanca, envisage d’ici 2012 (horizon de la période d’investissement) de constituer, au Maghreb, un portefeuille de douze à quinze entreprises.