Le fonds AM Invest Morocco injecte 7.5 MDH dans Entreprise générale de fumisterie industrielle

Le capital de cette société est porté de 12.5 MDH à  20 MDH. L’apport complète le financement d’un projet d’augmentation des capacités de production. Les dirigeants veulent porter le chiffre d’affaires à  plus de 100 MDH.

Plus de six ans après le lancement de ses opérations en novembre 2005, le fonds de capital-développement AM Invest Morocco consomme ses dernières cartouches après avoir prorogé sa phase d’investissement. Ce véhicule géré par Atlamed, la société de gestion de fonds et de conseil fondée par Bassim Jaï Hokimi, l’ex-président d’Ona, vient de remettre de l’argent frais dans sa filiale Entreprise générale de fumisterie industrielle (EGFI) dont il avait pris le contrôle en deux temps en 2006.

Aussi, le capital de ce spécialiste des installations thermiques industrielles (chaudières, fours…) a été hissé de 12,5 MDH à 20 millions dans le cadre d’une augmentation de capital de 7,5 MDH réservée à AM Invest qui en consolide ainsi son contrôle à plus de 80%. Cette deuxième injection d’argent frais réalisée en cinq ans devrait permettre à l’entreprise dont la création remonte à 1958 de compléter le financement d’un nouveau programme d’investissement destiné à accroître ses capacités de production et dépasser à court terme la barre de 100 MDH de chiffre d’affaires.

Une seule sortie réalisée depuis la création du fonds

AM Invest Morocco est un fonds d’investissement généraliste doté d’un capital de 500 MDH auquel participent des institutionnels de renom tels Sni, la Société centrale de réassurance (SCR), BCP, Attijariwafa bank, Axa Assurances Maroc, Banque européenne d’investissement (BEI), Mamda/MCMA et Wafa Assurances. Ce fonds a pour particularité de privilégier les acquisitions de type majoritaire puisque, hormis les 30% du capital de l’éditeur informatique coté en Bourse Involys, les autres participations (Tecmom, EGFI, Arkeos, Sofrenor, M2T, Gemadec, Securimag, Eramedic, Intex, Watec, Prefab Industries et ECG) sont majoritaires. Jusqu’à ce jour, AM Invest Morocco a réalisé une seule sortie, en l’occurrence d’Euro Call, le spécialiste de la relation clients vendu à son concurrent Intelcia en 2010.

Par ailleurs, Atlamed s’apprête à mettre sur orbite son 2e véhicule 3P Fund dont il avait gagné la gestion en 2011 auprès du ministère du commerce, de l’industrie et des nouvelles technologies qui avait lancé cette initiative de fonds publics privés pour encourager les capital-risqueurs à s’intéresser davantage au segment de la PME.