Le fabricant de yachts Sunseeker cible les clients du Golfe à partir du Maroc

Le constructeur britannique de bateaux de luxe a créé sa première filiale africaine à Marrakech. Il cible les milliardaires des pays du Golfe qui visitent le Maroc de façon permanente. Un deuxième bureau sera implanté à la Marina de Casablanca pour faire connaître la marque et ses yachts aux fortunés marocains.

Le marché mondial des grands yachts de luxe ne connaît pas la crise. D’année en année, les carnets de commandes des constructeurs se remplissent à un rythme soutenu. En 2015, ils étaient près de 734 yachts de luxe (dont la longueur est supérieure à 24 mètres) en chantier. En vue de maintenir cette croissance, les cinq constructeurs contrôlant cette activité à l’échelle mondiale (les italiens Azimut, Sanlorenzo et Ferratti ainsi que le britannique Sunseeker et l’allemand Lürssen) ont engagé depuis 2008 une stratégie de développement à l’international.

Le Maroc figure désormais dans la short-list des pays qui attirent ces constructeurs. La preuve, le britannique Sunseeker, leader mondial de la construction de bateaux de luxe, a ouvert en début d’année sa première filiale africaine au Maroc, plus exactement à Marrakech. «Le Maroc et principalement Marrakech accueille annuellement des centaines de milliardaires venant de nombreux pays, principalement ceux du Golfe», explique Cassidy Woods, directeur des ventes de Sunseeker International. «D’après l’étude de marché que nous avons réalisée avant notre implantation, ces touristes milliardaires visitent le Maroc de manière permanente et cherchent souvent à louer des yachts pour passer des séjours principalement dans la région du Nord du Maroc. Dans cet esprit, nous avons décidé de nous implanter à Marrakech pour être près de cette clientèle», ajoute-t-il. Notons que plus de 15% du portefeuille de Sunseeker International est constitué de clients des pays du Golfe (principalement des émirs et des princesses). «Ces clients très discrets passent souvent leurs commandes depuis des pays autres que ceux de leur résidence», développe-t-il avant d’ajouter que la filiale marocaine pourrait devenir par conséquent l’une des plus dynamiques en termes de réception de commandes.

yachts-Sunseeker2

Des soirées à la Marina de Casablanca pour attirer les milliardaires de la métropole

Les hommes d’affaires marocains ne sont pas délaissés. En effet, Sunseeker International a d’ores et déjà établi une liste de milliardaires marocains qui pourraient devenir clients. Dans ce sens, le constructeur compte implanter un nouveau bureau à la Marina de Casablanca. Une série de soirées privées y seront organisées à leur profit pour faire connaître la marque et ses modèles. La première soirée prévue d’ici la fin de l’année aura également pour objectif de dévoiler le nouveau modèle du constructeur. Il s’agit du «95 Yacht» lancé par l’opérateur en 2016. Un voilier luxueux dont le prix de vente démarre à 100 millions de DH. «Le 95 Yacht allie luxe et innovation. Comme la nouvelle génération des yachts Sunseeker, ce modèle est très performant puisqu’il peut atteindre une vitesse de 28 nœuds par heure tout en restant stable», développe-t-il.

Il est important de signaler que les yachts de la marque Sunseeker sont fabriqués et montés dans les unités de production de l’opérateur au Royaume-Uni. «Du bois utilisé dans la construction de ces bateaux jusqu’aux tissus utilisés dans la fabrication meubles, en passant par le moteur, tout est réalisé par nos collaborateurs à l’intérieur de nos usines», déclare le directeur des ventes. Et d’ajouter: «Notre objectif est de contrôler la qualité de nos yachts et de satisfaire les exigences de nos clients VIP».

Rappelons que Sunseeker International est une société fondée en 1969 par les frères Robert et John Braithwaite. En 2013, le groupe chinois Wanda entre dans son tour de table et devient actionnaire majoritaire. «Cette ouverture du capital a permis à Sunseeker de monter en puissance et de développer ses ventes en Europe et en Chine», ajoute le directeur. Aujourd’hui, Sunseeker emploie plus de 2 000 personnes et fabrique annuellement environ 150 bateaux (allant de 50-155 pieds), dans ses unités de fabrication à Poole en Angleterre. Le constructeur compte également à son actif un réseau de vente installé dans plus de 60 pays.

La flotte mondiale des superyachts poursuit sa régulière ascension, passant de 1 696 unités en 1993 à 4 836 en 2014 (3% de plus qu’en 2013). La grande partie de cette flotte est répartie principalement entre une dizaine de pays européens. Il s’agit notamment de l’Italie qui compte plus de 1 415 yachts accostés dans ses marinas, suivi de loin par les Etats-Unis avec 817yachts et les Pays-Bas avec 598 yachts. Le Royaume-Uni, la Turquie, l’Allemagne et la France notent également une forte concentration de bateaux privés de luxe avec respectivement 312, 297, 250 et 121 yachts. Le reste de la flotte mondiale est réparti entre les pays du Golfe et ceux du Moyen-Orient. Le Maroc quant à lui compte près d’une vingtaine de yachts de luxe.