Le fabricant américain des célèbres briquets Zippo ouvre une représentation au Maroc

Un contrat d’exclusivité signé avec un distributeur casablancais

Les Américains tablent sur un volume de 12 000 briquets par an sur le marché marocain.

La marque de briquets américaine, Zippo, s’est implantée au Maroc. Après la signature, en octobre 2008, d’un contrat d’exclusivité avec une entreprise casablancaise, Wadyas Distributions, cette dernière est en train de mettre en place progressivement la logistique commerciale. C’est une bonne nouvelle pour les amateurs de cet article mythique qu’est le briquet Zippo qui devaient jusque-là soit en acheter de l’étranger soit se contenter de piètres copies importées de pays asiatiques, notamment la Chine. Aujourd’hui, on peut trouver de vrais briquets Zippo dans 80 points de vente à travers le Maroc dont une grande partie à Casablanca. Le distributeur, Wadyas, assure que le consommateur marocain aura exactement le même choix qu’ailleurs en termes de gamme avec des prix qui vont de 210 à 550 DH selon les modèles hormis certaines pièces hors série qui peuvent aller au-delà. Les plus férus de la marque peuvent même s’offrir un Zippo personnalisé avec son nom gravé dessus, une photo, un logo…
Pour marquer leur intérêt pour le marché marocain, les responsables de la marque basée à Bradford en Pensylvanie aux Etats-Unis ont même fait le déplacement au Maroc il y a quelques semaines. Objectif : s’enquérir du démarrage de la marque et des potentiels de chiffre d’affaires. Le patron de Wadyas Distributions, Anas Benkirane, lui, se dit confiant quant aux prévisions de vente. Il table sur 5 000 pièces rien que pour la première année. Les Américains, eux, estiment qu’il pourrait s’en vendre jusqu’à 12 000 briquets Zippo par an à terme. Pour cela, bien entendu, un effort de marketing sera nécessaire. Le distributeur, en vertu du contrat qui le lie à la marque, pourra à terme développer des modèles propres au marché marocain à condition, bien entendu, qu’ils soient validés par le fabricant. Les premières collections typiquement marocaines seront développées dès 2010. Le distributeur compte également élargir la gamme Zippo qui comptera, en plus, des briquets spéciaux pour cigares et les stylos Zippo. Mais ce n’est pas tout car, comme l’explique M. Benkirane, il y a aussi le phénomène de la contrefaçon qu’il faudra attaquer.
Aujourd’hui, indique-t-il, il y a des briquets importés de Chine qui portent la marque Zippo mais qui n’en sont que des répliques, mais de bonnes répliques à tel point qu’il est difficile de faire la différence.