L’année débute timidement pour le secteur touristique

L’activité reprend lentement à  Marrakech et Tanger. Agadir est sur une bonne tendance et Ouarzazate profite des tournages de films.

L’activité touristique au Maroc a tendance à se replier après les vacances de fin d’année, et cela n’a rien d’étonnant. Les affaires finissent toujours par reprendre, notamment dès les vacances de février ou encore avec les nouveaux rendez-vous MICE de l’année. Telle est en tout cas la situation observée pour certaines destinations, notamment Marrakech et Tanger.

Dans la ville ocre, l’année a commencé comme les années précédentes, c’est-à-dire lentement mais sûrement. Les choses devraient toutefois s’accélérer dès la semaine prochaine avec notamment la Biennale de Marrakech programmée du 26 février au 2 mars, et la traversée de la région par le Rally 4L Trophy en cette fin de semaine.
A Tanger, les opérateurs attendent avec impatience l’ouverture du centre de convention Tanger City Center et du premier des deux hôtels prévus sur le site, à savoir le Golden Tulip, d’ici fin mai. «Pour l’instant, le marché est calme, mais il y a beaucoup de projets pour les MICE, avec notamment des options de réservation pour le centre de convention à venir. Une chose est sûre, l’intérêt est là», indique Abdelghani Ragala, directeur du CRT de Tanger. A noter que les opérateurs tangérois demeurent inquiets après l’annonce, encore non suivie d’actes, par Ryanair d’arrêter de desservir la ville du Nord. Des négociations ont néanmoins démarré avec le marocain Air Arabia et l’espagnol Vueling pour renforcer, s’il le faut, l’aérien à partir de Tanger.

Un taux d’occupation de 51%  à Agadir

Agadir, dont les chiffres à fin janvier sont déjà disponibles, enregistre une belle performance pour ce début d’année. Les établissements hôteliers classés ont constaté une progression de 3,37% des arrivées (58 862) et de 10,87% des nuitées (338 348). Plusieurs des principaux marchés émetteurs sont en hausse, à l’image de la France (+6,32% en nuitées), de l’Allemagne (+31,92%), de l’Angleterre (+9,29%), de la Belgique (+19,72%), de la Pologne (+134,68%) ou encore de la Hollande (+35,46%). Le marché interne (-2,43% des nuitées), l’Arabie Saoudite (-14,60%) ou la Russie (- 480,95%) ont toutefois enregistré des baisses parfois notables par rapport à janvier 2013. Malgré tout, le taux d’occupation moyen des établissements s’est amélioré pour s’établir à 51,35%, contre 45,82% l’année dernière.
A Ouarzazate enfin, et en attendant les chiffres officiels, la situation est clairement positive, et ce, grâce à plusieurs tournages qui se sont tenus entre janvier et février. «Certains établissements ont affiché complet. Les perspectives sont également positives pour la suite puisque deux importants tournages vont bientôt démarrer. Nous avons de quoi être optimistes», confie Zouhir Bouhoute, directeur du CPT. A noter que des négociations sont en cours pour la mise en place de nouvelles lignes low-cost pour renforcer la destination, notamment à partir de Madrid.