Lancement des travaux de la Marina de Casablanca

Un projet qui mobilisera un investissement global de 5 milliards de DH

Casablanca, la capitale économique, va avoir enfin sa marina. Le coup d’envoi des travaux a été donné par Sa Majesté le lundi 27 mars 2006. C’est le groupe CDG ( Caisse de Dépôts et Gestion) qui, à travers sa holding CDG Développement, qui se charge de la réalisation de ce projet stratégique pour la ville et qui met en valeur tout une partie de la Médina située entre le port et la Mosquée Hassan II. Le projet couvre une superficie de 240 000 mètres carrés dont 25 000 de domaines publics.

L’investissement total alloué à ce chantier qui entre dans le cadre de la réhabilitation de ville de Casablanca est de l’ordre de 5 milliards de dirhams dont 1,5 milliard sur les fonds de l’Etat. Les travaux devraient être exécutés sur une période allant jusqu’à 2012 et porteront sur la construction d’un port de plaisance, de logements, d’espace de loisirs, de commerces etc.

Le projet comprendra quatre espaces
Le premier est celui de la marina proprement dite qui englobe donc un port de plaisance qui s’articule autour d’activités de tourisme et de loisirs. Il abritera un complexe regroupant un hôtel 5 étoiles et un palais des congrès pouvant accueillir jusqu’à 5 personnes. Mais également des restaurants, des lieux d’animation, des salles de cinéma sur une zone entièrement piétonnière, ce qui contribuera à faire de cette marina un des nouveaux lieux de la vie nocturne casablancaise.

La second zone dite «secteur Remblas» est constituée d’un complexe qui s’étale sur 200 mètres et plusieurs niveaux qui vise à réunir dans un même ensemble architectural, un hôtel 4 étoiles, des appartements hôtels ainsi qu’un restaurant panoramique et centre d’affaires, avec aux deux derniers niveaux un héliport pour desservir les le complexe et particulièrement le futur palais des congrès.

Le troisième espace appelé «Portes Océanes» est à vocation touristique côté océan et de services côté ville, avec aussi des bureaux , des commerces de proximité avec l’aménagement de deux grandes places circulaires.

Enfin le secteur «jardin de la grande Mosquée» sera alloué à des jardins et espaces verts, avec un complexe socio-culturel et une animation sur la place.
On estime ainsi les retombée de ce projet très importante pour la ville avec la création d’au moins 25 000 emplois directs et permanents, sans compter les retombées indirectes sur les entreprises et tout simplement les habitants.

La marina de Casa s’étendra sur 24 ha.