L’Amith se dote de sa propre école de mode, Casa Moda Academy

Elle délivrera aussi bien des licences que des masters pour des profils de stylistes et créateurs.
La formation continue également prévue dans les prestations.
Le projet a été initié en partenariat avec l’OFPPT.

Le secteur du textile aura enfin sa propre école de mode. Le projet avait été, rappelons-le, lancé en 2003 sur la base des recommandations du livre blanc du textile et habillement édité par l’Amith, l’association des industriels du secteur. Baptisée, Casa Moda Academy (CMA), l’école ouvrira donc ses portes en octobre 2010 pour accueillir sa première promotion de vingt-cinq étudiants et leur offrira une formation aux métiers créatifs de la mode. La création d’une telle école, longtemps réclamée par les industriels du secteur et en particulier les confectionneurs, répond, selon Karim Tazi, vice-président de l’Amith, «à un besoin réel et urgent de créativité en vue d’une plus grande valeur ajoutée». Concrètement, Casa Moda Academy, fruit d’un partenariat entre l’Amith et l’OFPPT, devra former des profils pointus dans les domaines de la création et du marketing dans le domaine de la mode. L’école délivrera des diplômes de licence professionnelle de styliste de mode et de master spécialisé de créateur de mode.
Le premier cursus est ouvert aux bacheliers alors que le master est accessible aux titulaires d’une licence professionnelle ou d’un diplôme équivalent. CMA assurera également la formation continue, l’assistance technique aux entreprises, la diffusion de l’information sur la création et enfin la valorisation de la création au Maroc grâce à l’organisation de manifestations sur les arts appliqués, l’art de vivre au Maroc et la mode.
Le cursus pour l’obtention de la licence professionnelle de styliste de mode s’étalera sur trois ans comprenant à la fois une formation théorique et des stages pratiques. Ces derniers se feront les deux premières années au Maroc et se dérouleront à l’étranger pour les étudiants de dernière année. Le nombre d’étudiants, durant les premières années, sera de 20 à 25. Cette décision a été prise, explique Sylvie Richoux, directeur de développement de CMA, en fonction de la capacité actuelle d’absorption du marché.
L’accès à Casa Moda Academy se fera par voie de concours. Une première session a permis la sélection de quatorze étudiants et les responsables de l’école en prévoient une deuxième en septembre prochain. Les frais de scolarité se situent entre 70 000 et 80 000 dirhams par an, dont 25 000 dirhams seront payés par les étudiants alors que le reliquat sera pris en charge par l’Etat.