L’allemand Giesecke & Devrient quitte le Maroc après quatre ans d’activité

Il cède ses 70% de G&D Maroc à  Group 4 Securitas et à  la famille Sahel.
Spécialisée dans le tri d’argent , l’entreprise dispose de trois centres.

Après une implantation qui a duré près de 4 ans, sa troisième en Afrique après l’Afrique du Sud et le Nigéria, Giesecke & Devrient (G&D), spécialiste de tri d’argent et fournisseur de solutions à base de cartes à puce pour les métiers de télécommunication et du paiement électronique, quitte le Maroc en ce début 2009.
En effet, La Vie éco a appris, de sources bien informées, que le géant munichois, qui affiche un chiffre d’affaires 2007 de 1,55 milliard d’euros (près de 17 milliards de DH), vient de céder son bloc majoritaire de 70% de Giesecke & Devrient Maroc (G&D Maroc) qui avait été créée en 2005 avec un capital de démarrage de
2 MDH avant qu’une recapitalisation dans la foulée n’ait porté celui-ci à 20 MDH. Deux acquéreurs ont récupéré cette participation. G4S Maroc, filiale du géant homonyme et leader mondial de la sécurité professionnelle, qui revendique le rang de premier opérateur marocain en la matière et compte plus de 6 000 employés et des centaines de véhicules de convoyage de fonds, en acquiert la part la plus importante. Cette opération lui permet de prendre pied dans l’activité du tri de la monnaie fiduciaire, assez complémentaire à son métier de base et, surtout, d’améliorer son offre pour le secteur bancaire, son premier client.

GS4 Maroc réalise une intégration par le bas
Ainsi, G4S Maroc devient-il opérateur de tri et met la main sur le site principal de son ex-prestataire, l’unité de Bouskoura (près de Casablanca) qui a nécessité un investissement de plus 30 MDH ainsi que les sites plus récents de Marrakech et Oujda. G4S Maroc se fait accompagner dans cette opération par un investisseur financier, la famille Sahel en l’occurrence. Quant au fondateur Scotib (société commerciale de télécommunication, informatique et bureautique), il reste minoritaire aux cotés des nouveaux actionnaires.  
Enfin, dans la foulée du changement de l’actionnaire majoritaire, G&D Maroc change de raison sociale pour devenir Business Cash Center. Quant aux projets de développement, ils sont maintenus à l’image d’un quatrième site à Tanger dont l’ouverture est programmée pour fin 2009.