L’agence de la logistique fixe ses priorités pour 2014

Le conseil d’administration de l’agence vient d’approuver son plan d’action. Finalisation des contrats d’applications, création des instances nécessaires à  la mise en Å“uvre de la stratégie et lancement des études relatives aux zones logistiques sont les priorités.

L’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) multiplie depuis quelques mois les initiatives afin d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale de la logistique. Ce dynamisme devrait se poursuivre cette année, sachant que son conseil d’administration, tenu le 20 janvier, vient de la doter d’une enveloppe budgétaire de 83,8 millions de DH pour la concrétisation de son plan d’action 2014. Ce dernier devrait être décliné en plusieurs actions stratégiques, outre celles relatives à la coordination de la mise en œuvre des contrats d’application régionaux, thématiques et sectoriels de la stratégie et sur lesquels l’AMDL s’attelle déjà depuis quelques mois. Ainsi, il est question de finaliser les différents outils institutionnels, juridiques et contractuels à même d’assurer la mise en œuvre de la stratégie de manière optimale dans ses différents volets.

Il s’agit concrètement de la mise en place des instances nécessaires pour le bon fonctionnement de l’Observatoire marocain de la compétitivité logistique créé fin 2013 et du Board de coordination de la formation en logistique.

L’exercice 2014 s’avère également particulier puisqu’il verra l’AMDL se consacrer à la définition des projets de zones logistiques à lancer dans chacune des régions du Royaume.

L’accent sera mis sur la communication et la promotion

La définition de ces zones devrait se faire de manière à ce qu’elles puissent répondre aux besoins, à la fois à court et à moyen terme, en immobilier logistique. Des études économiques et techniques devraient être dans ce sens finalisées durant la première moitié de l’année et serviront de base pour définir l’emplacement des zones. Et pour répondre à la problématique du foncier, des conventions entre l’AMDL et la direction des domaines devraient être signées courant 2014 en vue de s’assurer de la réservation du foncier nécessaire pour l’implantation de ces zones. Dans le même sens, le conseil d’administration a inscrit le renforcement de la communication et de la de promotion de la stratégie nationale comme l’une des priorités pour l’agence durant l’exercice en cours, et ce, dans l’objectif de mobiliser davantage les acteurs concernés et attirer les investisseurs potentiels. Ceci dit, avant de parvenir à ces objectifs, l’AMDL devra avant tout parachever son organisation interne. Pour l’heure, si les différentes structures internes sont déjà mises en place, la constitution de l’équipe de travail au sein de l’agence n’est pas encore achevée. Actuellement, ils seraient une vingtaine de personnes seulement à travailler au sein de l’agence, au lieu d’une soixantaine prévue dans l’organisation. En 2014, l’agence devrait donc achever ses recrutements et, selon nos informations, une vingtaine d’autres personnes devra bientôt rejoindre les équipes de l’agence, leur processus de recrutement étant déjà en bonne voie. Il n’est pas non plus exclu que le déménagement de l’agence dans un siège qui lui serait propre intervienne durant les prochaines semaines, le bureau devant lui servir de local étant déjà défini au sein de la capitale administrative.