Lafarge, nouveau partenaire de la ville nouvelle de Zenata

Le groupe veut devenir un fournisseur de solutions complètes.

Lafarge Maroc veut contribuer à la construction de «villes meilleures au Maroc», et c’est à Zenata que son engagement sera matérialisé. Déjà mobilisé dans différents chantiers de développement durable et de responsabilité sociale, notamment dans le cadre de sa stratégie Tamayouz, le cimentier vient de conclure un partenariat avec la société d’aménagement de la ville nouvelle de Zenata et le bureau d’ingénierie Novec, et ce, dans le but de développer des projets résidentiels et des éco-constructions permettant d’offrir un cadre de vie plus agréable et respectant l’environnement. Ainsi, la ville nouvelle de Zenata pourra prétendre à devenir la première Eco-cité du Maroc. A travers ce projet, la filiale du groupe français ne sera plus qu’un simple fournisseur de matériaux de construction, mais aspire à devenir un fournisseur de solutions complètes qui répondent aux besoins spécifiques des prescripteurs. Pour ce faire, les différentes parties devraient être impliquées dans les choix urbanistiques et environnementaux de la nouvelle ville.

Dans le même sens, la contribution de Lafarge se situera particulièrement dans l’innovation et ce, en développant des produits à forte valeur ajoutée répondant aux enjeux majeurs de l’urbanisation. Selon le top management du cimentier, la composante développement durable sera au cœur de ce projet. D’ailleurs, Lafarge peut déjà se targuer de disposer, depuis août dernier, de deux installations fonctionnant à 100% à l’énergie éolienne, notamment à Tétouan et Bouskoura.